×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

El Jadida: Les rotariens mobilisés pour les handicapés

Par L'Economiste | Edition N°:2230 Le 09/03/2006 | Partager

. Des chaises roulantes leur ont été offertes. Une radio pulmonaire pour l’hôpital El AyachiLes membres du Rotary Club d’El Jadida multiplient les actions de bienfaisance. Ils viennent de distribuer une cinquantaine de chaises roulantes aux handicapés de la Région. La cérémonie a coïncidé avec la visite de Ahmed Abdelouahed, gouverneur du district qui compte le Maroc, la Tunisie, la Mauritanie et l’Algérie, explique André Leschot, actuel président du Rotary Club d’El Jadida. Au cours de la cérémonie, les membres des associations des handicapés n’ont pas manqué de rappeler leurs besoins.Autre intervention d’importance, les rotariens viennent d’offrir un appareil de radio pulmonaire à l’hôpital El Ayachi pour tuberculeux. Ce dernier est à quelques kilomètres d’Azemmour. Cette action humanitaire a été possible grâce à un partenariat avec le Rotary Club de Libourne en France, précise Abderrahman Kamel, past-président du club. L’hôpital dispose bien d’une salle plombée, sans pour autant avoir les équipements nécessaires pour le dépistage de la maladie. En outre, les infirmiers bénéficieront d’une formation pour apprendre comment manipuler l’appareil en question, est-il indiqué. . Réfection de charpentesEn attendant, les malades doivent encore pour un temps se déplacer vers la ville d’El Jadida pour faire une radiographie pulmonaire. Les rotariens d’El Jadida ont également offert au même hôpital une centaine de couvertures. En outre, les membres du Rotary projettent de se mobiliser pour procéder à la rénovation des charpentes des pavillons menaçant de s’effondrer ainsi que des sanitaires défectueux. A rappeler que le club avait déjà refait les installations électriques qui étaient dans un état très vétuste (cf. www.leconomiste.com). Mais il reste encore beaucoup à faire, dit André Leschot.A noter que l’hôpital El Ayachi est aménagé en pavillons qui ont presque un siècle d’âge. Les charpentes des toitures sont détériorées en plusieurs endroits. Alors que le chauffage est indisponible. Les malades, aux conditions modestes, subissent les aigreurs des nuits froides l’hiver. Le club organise également d’autres actions. Des dons alimentaires, distribution de cartables en début d’année scolaire ou encore des assistances médicales. Le culturel est aussi pris en compte. Récemment, quelque 300 ouvrages ont été offerts à la bibliothèque de l’Association Cité portugaise. De notre correspondant, Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc