×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

El Jadida: Grande affluence à Acima

Par L'Economiste | Edition N°:1742 Le 07/04/2004 | Partager

. Pourtant, le centre commercial n'a pas fait de tapage promotionnelUne troupe de chikhates a accueilli les officiels et responsables des groupes Acima, Auchan et ONA. Non loin du cordon sécuritaire, les habitants de la ville, en majorité des femmes, étaient déjà agglutinés autour de l'entrée du centre. C'est qu'elles ont entendu dire que des cadeaux allaient être distribués et que les prix seront grandement sacrifiés ce premier jour. Ils attendaient patiemment la fin des officialités pour accéder à l'intérieur du supermarché. Les travaux ne sont pas encore tout à fait achevés dans certaines ailes du centre. La banque BCM et la station service Afriquia étaient cependant déjà opérationnelles. Au supermarché, les caissières étaient bien en place avec des agents de rayons. Tous les produits de grande consommation étaient disponibles et savamment disposés. Acima n'a pas fait autant de tapage promotionnel qu'à Fès et dans d'autres villes, font remarquer des visiteurs. Il faut dire que dans les villes, il y a de grandes surfaces concurrentes. Ce qui n'est pas le cas à El Jadida qui dispose de 2 supérettes qui font bien grise mine devant le groupe Acima. Un petit convoi de voitures a été organisé pour annoncer l'ouverture du centre avec des banderoles. Non loin d'Acima, le supermarché Océan vient de lancer un grand coup de promotion avec de grandes réductions sur des articles affichés ostensiblement. Cette concurrence sera en fin de compte bénéfique pour les habitants de la ville. Comme coup d'envoi, Acima affiche des prix sacrifiés pour son rayon viande. Cette offre, probablement de courte durée, attire les clients. Toute la matinée, on n'a travaillé que sur des trajets en direction d'Acima, indique un chauffeur de petit taxi. Le parking du centre était archiplein et des voitures ont stationné tout le long des trottoirs avoisinants. De notre correspondant,Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc