×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

El Jadida: Conventions pour améliorer la scolarité

Par L'Economiste | Edition N°:2905 Le 20/11/2008 | Partager

. Une trentaine d’écoles rurales concernées AMÉLIORER les conditions de scolarité des élèves dans le rural est un des objectifs prioritaires de l’académie régionale Doukkala-Abda. Pour ce faire, des conventions ont été signées avec différents partenaires. La généralisation du préscolaire et même l’initiation aux arts sont des projets en cours de finalisation. Ainsi, l’académie et Abu Dhabi National Energy Company (TAQA), maison mère de Jorf Lasfar Energy Company (JLEC), ont signé une convention de partenariat, la semaine écoulée. Elle porte sur l’amélioration des conditions de scolarité dans une trentaine d’établissements du milieu rural de la province d’El Jadida. Un budget de l’ordre de 3,6 millions de DH sera alloué par Taqa sur une période de 3 ans, indique Mohammed El Maâzouz, directeur de l’académie Doukkala-Abda. La multinationale d’Abu Dhabi compte ainsi apporter sa contribution pour renforcer les équipements des écoles du rural. La finalité est la mise à niveau de l’infrastructure des établissements primaires et secondaires. L’installation de blocs sanitaires est prioritaire. En effet, c’est une des principales causes d’abandon des filles dans le rural. Il est question également de munir des élèves de douars éloignés, garçons et filles, de bicyclettes. La convention prévoit en plus de soutenir des activités des clubs scolaires (équipement des clubs pour le développement des compétences psychosociales, de santé et d’environnement). Les deux parties ont également convenu de la création d’un comité de suivi et d’évaluation pour le pilotage et la coordination de la mise en œuvre du projet. Un autre grand projet est également en cours de finalisation. Il consiste en la mise en place d’un réseau d’établissements préscolaires au niveau de toutes les communes de la province. Dans le rural, les enfants ne commencent à apprendre les premières lettres de l’alphabet qu’au début du primaire. Le projet est initié par l’association Doukkala en partenariat avec la délégation du ministère de l’Education nationale (MEN). «Nous tablons sur 51.000 bénéficiaires en 5 ans notamment en milieu rural», indique Bendaoud Merzaki, délégué du MEN à El Jadida. Les éducateurs seront recrutés dans les douars limitrophes à chaque unité préscolaire, est-il précisé. L’encadrement et la mise à disposition des structures d’accueil seront assurés par le MEN. Alors que le financement, lui, le sera par l’association Doukkala. L’éducation artistique n’est pas en reste. En effet, une convention est finalisée entre l’académie, la délégation du MEN, la direction régionale de la culture et l’Association provinciale des affaires culturelles d’El Jadida. Elle porte sur la promotion des arts au sein des établissements scolaires. Pour ce faire, la contribution des communes sera sollicitée. Dans un premier temps, l’expérience est lancée à El Jadida, Azemmour, Zemamra et Sidi Bennour. Le président de la municipalité d’El Jadida compte débloquer 1,5 million de DH pour la promotion de la fibre artistique dans les écoles de sa ville.De notre correspondant, Mohamed RAMDANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc