×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Efficacité énergétique
Un programme national pour le bâtiment

Par L'Economiste | Edition N°:3377 Le 06/10/2010 | Partager

. Le secteur représente 36% de la consommation énergétique. L’industrie devrait suivre en 2011L’EFFICACITÉ énergétique (EE) dans le bâtiment et l’éco-construction représente un secteur-clé du développement économique de la Méditerranée. C’est dire l’importance des opportunités des marchés à prendre et des appétits des entreprises du pourtour méditerranéen pour ce secteur d’activité. Pour preuve, 150 entreprises venues d’Italie, France, Espagne, Algérie, Tunisie et Liban se sont toutes donné rendez-vous à Casablanca lundi dernier à l’issue de la 11e édition des rencontres d’affaires euro-méditerranéennes organisées sous le thème: «Des nouvelles technologies pour l’efficacité énergétique». La rencontre vise l’intégration du Maroc dans le système énergétique euro-méditerranéen. L’intégration représente un axe majeur de la stratégie énergétique nationale, estime Amina Benkhadra, ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement. A lui seul, le secteur du bâtiment représente 36% de la consommation énergétique totale du pays (29% pour le résidentiel et 7% pour le tertiaire). Afin d’y remédier, l’Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ADEREE) a lancé un programme national d’efficacité énergétique dans le bâtiment. Ce programme, dont le montant global s’élève à près de 30 millions de dollars, vient concrétiser la stratégie nationale de promotion des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Il vise également la mise en place d’une stratégie de mobilisation et de sensibilisation des opérateurs publics et privés concernés et l’identification et promotion des investissements en efficacité énergétique dans le bâtiment, «à travers la réalisation d’un portefeuille de projets-pilotes qui seront lancés la semaine prochaine», annonce Mohamed Berdai, coordinateur national des programmes de l’Aderee. Un appel à propositions des projets d’efficacité énergétique dans le bâtiment, soutenu par l’Union européenne à hauteur de 10 millions d’euros, sera lancé durant ce 3e trimestre 2010. De plus, «une stratégie de communication sera opérationnelle à partir de janvier 2011 et un portail dédié au programme sera mis en ligne», ajoute Berdai. Par ailleurs, l’Aderee lancera un programme national d’efficacité énergétique dans le secteur de l’industrie en 2011. Il prévoit 200 audits énergétiques par an (soit 400 audits à l’horizon 2012) et d’assister les entreprises auditées à la réalisation des investissements recommandés. «Les projets-pilotes sont déjà lancés et soutenus par la BAD et la Banque européenne d’investissement (BEI). Ils portent sur une soixantaine d’entreprises», annonce Berdai.Mohamed AZMANI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc