×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Editorial

Par L'Economiste | Edition N°:1136 Le 02/11/2001 | Partager

Il faut être fier d'un spot publicitaire qui passe en ce moment sur TVM et 2M. Il montre, entre autres, deux filles en tenue sexy se penchant à la vitre d'une voiture qui s'arrête, nuit noire, à un coin de rue. Fier, non pas parce que le Maroc regorge de prostituées, mais parce que la télé a montré cette réalité dans une campagne officielle, qui a justement pour but d'en finir réellement avec ce genre de scène.Pour bien connaître un pays, rien de mieux que de regarder sa chaîne de télévision étatique. Même si on ne comprend pas la langue, les images donneront une idée». L'homme d'affaires sait de quoi il parle: il voyage beaucoup et c'est «son truc à lui» pour savoir où il «met les pieds». La télévision n'est plus un simple loisir, un moyen de propagande, ou un média comme les autres. Les événements du 11 septembre et de l'après-septembre l'ont bien démontré. Dans la foulée, la télé est devenue un reflet de la démocratie, du franc-parler et de la nature de la relation gouvernant-gouverné dans un pays.Cela étant, il a fallu qu'une campagne de sensibilisation en faveur des enfants soit menée pour que l'on voie cette image sur une télé marocaine. Et c'est cela le comble. Alors qu'elle est censée précéder le fait, voire même le fabriquer, la télé marocaine attend toujours que... Si la raison d'exister de toute chaîne de télé est de faire de l'audience, alors vaut mieux se mettre en tête que rien au Maroc ne fait l'audience mieux que la vérité et la proximité. Aujourd'hui, on parle MRE, habitat insalubre, élections... La télé a pour devoir, à défaut d'agir, de réagir. Sinon, cela aussi s'appelle aller à deux vitesses. Anour Zyne

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc