×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Easy Jet inaugure son vol sur Marrakech

Par L'Economiste | Edition N°:2312 Le 05/07/2006 | Partager

. Une liaison quotidienne entre Londres et la capitale du tourisme à 52 euros. De nouvelles fréquences à partir de novembre 140 passagers, mardi dernier, au premier vol inaugural de la compagnie Easy Jet reliant Londres à Marrakech. Annoncée il y a quelques mois, l’arrivée  de cette low-cost au Maroc était très attendue. D’autant plus que le prix du billet reliant les deux villes est proposé à partir de Londres à 52 euros (500 dirhams). Pour son premier jour de service, elle commence fort. Plus d’une centaine de passagers tant à l’aller qu’au retour. «Ce qui laisse présager de bonnes perspectives de développement», indiquent ses responsables (1). C’est que la low-cost britannique compte rapidement développer sa présence sur le Maroc. «Cela va évidement au-delà d’un vol quotidien sur Marrakech  qui n’est qu’un point de départ», souligne Arnaldo Munoz Fusher Fabra, directeur régional de la compagnie pour l’Europe du sud. Elle est ainsi la première compagnie européenne à investir le ciel marocain dans le cadre des accords open sky conclus en 2005 entre le Maroc et l’UE (cf:www.leconomiste.com). La compagnie anglaise table sur une forte et rapide croissance, que ce soit en terme de passagers, de fréquence ou de destinations.  «Il est clair que le potentiel de croissance entre l’Europe et le Maroc et inversement est grand», affirme Fuster Fabra. On n’en saura pas plus. «Nous sommes en phase d’achever notre plan de développement sur le Maroc», dit-il. Mais de sources bien informées, la compagnie devrait doubler sa fréquence quotidienne dès novembre prochain, avec le démarrage de la saison touristique. Par ailleurs, le marché anglais reprend du poil de la bête. En 2005, il a connu une hausse de 47% par rapport à 2004 et enregistré près de 67.000 arrivées qui ont réalisé 231. 615 nuitées. La tendance est aussi à la hausse pour 2006. Avec un seul vol quotidien, Easy jet  ramènera 50.000 autres touristes anglais. C’est en terme de tarif que cette low-cost anglaise se différencie: 52 euros pour un aller et retour, toutes taxes comprises, à condition de réserver 4 mois à l’avance. «Cependant même pour les retardataires, le prix restera 50 fois moins cher que ceux de la concurrence», indique le directeur régional Europe de la compagnie. Pour arriver à des tarifs pareils, ce genre de compagnie s’oriente vers les réductions de coûts des ventes, une gestion sans papier, un service à bord réduit au minimum. Aussi des réductions d’assurance pour compenser les augmentations permanentes de la facture de carburantLa réduction des coûts de ventes fait d’Easy Jet un exemple édifiant. Toute sa gestion interne se fait par informatique. Les voyageurs sont quant à eux invités à réserver leur billet en ligne et a se présenter au comptoir de la compagnie munis uniquement du message électronique.


4e compagnie en Europe

Lancée en 1995, Easy Jet est classée aujourd’hui en terme de passagers au 4e rang des plus grandes compagnies aériennes en Europe. Avec 116 avions  et 90.0000 passagers par jour, le transporteur britannique devra boucler 2006 avec 35 millions de passagers. En mai dernier, la compagnie aérienne britannique a annoncé avoir transporté 2,94 millions de passagers, en hausse de 15,2% par rapport au même mois de 2005. Son chiffre d’affaires total du groupe sur 12 mois à fin mars 2006 était en en hausse de 21% à 1,5 milliard de livres sterling (2,18 milliards d’euros). La compagnie table sur une croissance de 10 à 15% de son bénéfice imposable cette année. Easy Jet est détenue en majorité par ses fondateurs, la famille Haji-Ioannou.Badra BERRISSOULE------------------------------------------------------(1) Et ce vol inaugural a été accueilli en grande pompe à l’aéroport de Marrakech avec folklore et réception organisée par l’Office national marocain du tourisme, l’Office national des aéroports et le Centre régional du tourisme.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc