×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Economie

e-paiement
Ceux qui ont franchi le pas

Par L'Economiste | Edition N°:2693 Le 16/01/2008 | Partager

. Une vingtaine de commerces vont se joindre au réseau . Billet d’avion, chaussures ou PC payés sur le net. La logistique reste prise en charge par les e-marchandsL’AVENIR du commerce se trouve-t-il sur le net? Le rush des transactions effectuées via le net en peu de temps le confirme (voir articles page 3 et 4). En plus d’être pratiques, les initiateurs de l’e-payement (www.leconomiste.com), le Centre monétique interbancaire (CMI) et Maroc Télécommerce Maroc (MTC) ont tout fait pour que les transactions soient hautement sécurisées.Ainsi, il est possible pour tout consommateur de régler ses achats en ligne dans la limite du plafond accordé par sa banque. Actuellement, le CMI compte une dizaine de partenaires, des commerçants internet qui proposent déjà leur services sur la toile (www.maroccommerce.com). Pour développer ce réseau, des actions de prospections sont initiées par le CMI et MTC. D’ailleurs, «Nous sommes en cours de signature avec une vingtaine de partenaires», précise Rachida Benabdallah, DG du CMI.Les critères de sélection requis pour y adhérer sont simples. Il suffit pour cela d’être doté d’un shop internet existant et d’avoir un dossier juridique complet (disposer d’une entité morale, de statuts et d’un représentant légal habilité). Et pour les fidéliser, «il faut veiller à proposer des services de qualité et être à l’écoute entre autres», explique Benabdallah. Précisons que tous ces commerces sont certifiés par CMI.Donc, qu’il s’agisse de votre billet avion, d’un PC, de chaussures ou de location de voitures, le paiement électronique intéresse plus d’un. Au derby, RAM, Europcar, et Microchoix notamment l’ont compris. Une autre société, Maroc Product, propose de son côté des produits de l’artisanat national. Bijoux, poteries et caftans sont mis en vente entre autres. Leur prix est exprimé en euros. Même la CNSS et l’OMPIC s’y sont mis. «Près de 60% de la masse salariale gérée passe par notre portail Damancom», nous explique-t-on auprès de la CNSS. Actuellement, la CNSS compte plus de 8.400 adhérents au Damancom, pour la plupart des grandes et moyennes entreprises. «20% ont souscrit automatiquement au télépaiement», reprend la CNSS. Les gens ne bloquent plus face à ce genre de services. Chiffres à l’appui, entre 2006 et 2007, le nombre des adhérents a augmenté de plus de 140%. La CNSS prévoit de faire passer la moitié des adhérents de son portail au télépaiement pour cette année. La Caisse nationale compte également dématérialiser d’autres services pour leur rendre la tâche plus facile.Il est utile de signaler que côté logistique, ceci n’est ni du ressort du CMI ni de celui du MTC. Cette dernière précise d’ailleurs dans la rubrique Foire à questions (FAQ) sur son site qu’elle ne vend pas et n’expédie pas les produits. «Nous sommes ici pour vous fournir un environnement sûr et sécurisé d’achats. Toute demande concernant votre commande est à adresser directement auprès du marchand (…)», est-il indiqué comme réponse à la question relative à l’état d’envoi des commandes.Les mordus du e-shopping auront tout de même la possibilité de suivre l’état de la commande (livraison et paiement) en cliquant sur un lien qui les renvoie directement au site marchand concerné.Sara BADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc