×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Dunaï Holding en prospection continue du marché tunisien

Par L'Economiste | Edition N°:2064 Le 14/07/2005 | Partager

. Prises de participations directes dans des entreprises ou placements via la Bourse LE groupe émirati «Dubaï Holding» montre un intérêt grandissant pour le marché tunisien. L’étape de prospection s’est soldée par l’annonce, il y a quelques semaines, d’une opération d’investissement s’élevant à 300 millions de dollars. D’importants représentants du groupe ont récemment effectué le déplacement à Tunis. Pour l’heure, rien ne filtre sur l’objet de cette visite, mais certains parlent déjà d’éventuelles prises de participations dans des industries locales. D’ailleurs, Mohamed Gergaoui, président exécutif du groupe et homme de confiance du Cheikh Mohamed Ben Rached, prince héritier de Dubaï, avait bien précisé lors de sa dernière visite que «c’est une nouvelle ère de partenariat avec les entreprises tunisiennes que veulent relancer les Emirats arabes unis, notamment dans les industries, le tourisme et principalement dans les nouvelles technologies». Ainsi, le fonds de 300 millions de dollars, annoncé il y a quelques mois, est considéré comme le début d’une série d’investissements prévus par le groupe. Celui-ci considère la Tunisie comme un site favorable aux affaires et «un marché très prometteur avec une économie qui se développe à un rythme assez soutenu pour un pays non pétrolier». Jusque-là, la nature des investissements reste méconnue. Néanmoins, le groupe précise qu’ils se déclineront sous forme de prises de participations directes dans des entreprises tunisiennes ou des placements via la Bourse de Tunis. En tout cas, l’étude menée par le groupe dans le cadre de la prospection du marché tunisien, il y a un an, a émis un avis favorable sur toute participation dans le secteur des TIC. Et ce, en mettant en avant la politique avant-gardiste du pays en ce qui concerne les secteurs de l’avenir et les industries à haute valeur ajoutée. Il est sûr que la tenue dans quelques mois du grand événement sur la Société de l’information en novembre prochain, en présence de grands ténors du monde entier qui découvriront pour la première fois un marché tunisien prêt à tout pour devenir le Bangalore (ville fief des TIC en Inde) du marché nord-africain, y est sûrement pour quelque chose. En plus des TIC, l’investissement direct dans le secteur boursier ne sera pas en reste. Celui-ci étant considéré par tout management comme étant plus simple et plus rapide vu le dispositif d’incitations mis en place par le marché boursier en faveur des participations étrangères. Autre secteur visé, le tourisme puisque le groupe, qui possède les plus prestigieux hôtels de Dubaï, compte lancer sa propre chaîne d’hôtels en Tunisie. Aujourd’hui, la stratégie d’avenir du groupe est claire. Cette opération n’est que le début d’une série d’autres. Ces opérations pourront se concrétiser très prochainement. Pour cela, le groupe a choisi d’installer une filiale chargée de «dénicher» les meilleures opportunités. De notre correspondante permanente à Tunis, Yousra MAHFOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc