×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Dossiers

Diversifiés mais...

Par L'Economiste | Edition N°:602 Le 24/09/1999 | Partager

· Evolution mitigée des crédits jeunes promoteurs
· La baisse du TEG menace la profession, selon les opérateurs


LES banques ne cessent de diversifier leurs produits afin d'élargir leur part de marché et remédier au rétrécissement de leur marge d'intermédiation. Pour cela, elles multiplient les messages publicitaires pour mettre en exergue leurs produits.
Or, le consommateur, lui, ne dispose pas de moyens pour faire le bon choix. Il est de ce fait livré à lui-même devant la multitude de propositions qui lui sont présentées. Démuni de renseignements ou d'indicateurs objectifs pour le guider dans son choix, il ne sait plus où donner de la tête.
C'est le cas, notamment, pour le crédit logement qui connaît un réel engouement de la part des intéressés. Les produits ont tendance à se ressembler. Néanmoins, le bénéficiaire peut choisir le produit qui lui convient en se basant sur des critères tels que le taux d'intérêt, le taux d'endettement ou encore la quotité de financement.
Ce produit n'a pas enregistré la même évolution pour les différents organismes de crédit durant le premier semestre. Toutefois, la tendance générale est que les crédits logement suscitent beaucoup d'intérêt de la part du public. Ce type de crédit a grimpé d'un peu plus de 10% depuis la fin de l'année dernière et a constitué 22,61% des crédits à long terme au cours du mois de juillet dernier.
Quant aux facilités de caisse, cette activité est encore le privilège des clients "sans risques". Elle fait souvent partie d'un package que propose la banque.
Pour les particuliers, elle est fonction du revenu et du "comportement" du compte du client. Pour les entreprises, le chiffre d'affaires réalisé constitue le critère de base. La capacité entrepreunariale des dirigeants est aussi prise en compte. Selon les banquiers, ce produit peut être utilisé comme un outil de marketing, mais avec beaucoup de modération.
Les cartes de paiement, elles, ont encore du mal à se développer. La commission prélevée par les banques sur le montant de la transaction auprès des commerçants est fortement contestée par ces derniers. Pourtant, ce mode de paiement peut participer de manière significative au développement du tourisme. D'ailleurs, les touristes en restent les principaux utilisateurs (80%).
De leur côté, les comptes sur carnet continuent à susciter principalement l'intérêt de la petite épargne en dépit de la baisse du taux de rémunération. La liquidité et la sécurité que présente ce type de produit en sont les principales raisons. A cela s'ajoute l'absence d'une culture boursière chez les petits épargnants.
Pour leur part, les crédits jeunes promoteurs, lancés depuis dix ans, ont enregistré une évolution mitigée. Banques et jeunes promoteurs se renvoient la balle quant à la cause de cet échec. Faute de coordination entre les parties concernées, le nombre de dossiers en souffrance ne cesse d'augmenter. Des pourparlers sont en cours entre le Ministère des Finances et le Syndicat National des Jeunes Promoteurs. Objectif, trouver un compromis qui arrange les deux parties.
Côté crédit à la consommation, le recul du TEG n'a pas été sans incidence sur le secteur. Cette baisse conjuguée avec la concurrence à laquelle se livrent les opérateurs risque de se traduire par la disparition des petites et moyennes structures.
Sur le marché boursier, la baisse du TEG aura probablement pour effet de ralentir la croissance des valeurs des sociétés cotées.

Rafik IKRAM

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc