×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Divergences sur le Grand Moyen-Orient

    Par L'Economiste | Edition N°:1719 Le 05/03/2004 | Partager

    LA France et l'Allemagne se sont démarquées du projet américain du “Grand Moyen-Orient” en appelant l'Union européenne à définir une approche “distincte, complémentaire de celle des Etats-Unis” dans un projet commun.Paris et Berlin insistent en outre, conformément à la stratégie de sécurité de l'UE adoptée en décembre, sur la nécessité de trouver une solution au conflit israélo-palestinien, sans laquelle, “il y aura peu de chances de résoudre d'autres problèmes du Moyen-Orient”.Au même moment, le président égyptien Hosni Moubarak a entamé jeudi 4 mars une tournée en Italie, en France et en Grande-Bretagne pour sonder ces trois capitales sur la position de l'Union européenne (UE) concernant l'initiative américaine de réforme du Grand Moyen-Orient.Moubarak a pris la tête d'une fronde contre les “recettes prêtes à l'emploi” imposées de l'étranger pour pousser les pays arabes sur la voie de la démocratie et de l'ouverture économique. Il doit rencontrer notamment le Premier ministre italien Silvio Berlusconi, le président français Jacques Chirac et le Premier ministre britannique Tony Blair. Elle fait l'impasse sur l'Allemagne, autre partenaire privilégié de l'Egypte en Europe, dont le ministre des Affaires étrangères, Joschka Fischer, est l'auteur d'une initiative de réforme des pays arabes en concurrence avec celle des Etats-Unis.L'initiative de Fischer, présentée le 7 février à Munich, est considérée par les partenaires européens de Berlin comme un projet “proprement allemand” sur lequel ils n'avaient pas été consultés, précise-t-on de sources diplomatiques. Les Etats-Unis doivent présenter leur initiative sur le Grand Moyen-Orient en juin au G-8, qui rassemble les principaux pays industrialisés. Un texte non-officiel de ce plan de réformes, axé sur la démocratie, le statut de la femme, la refonte de l'enseignement et l'ouverture économique, a été publié par la presse arabe. Un “début de dialogue” sur ce texte a été amorcé entre les Etats-Unis et l'UE, ont confirmé des sources diplomatiques au Caire. L'Egypte, adossée à l'Arabie saoudite, les deux pays de la région qui sont en point de mire de Washington, a pris la tête d'une fronde contre l'initiative américaine.(AFP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc