×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Affaires

Distribution: Fiat Auto Maroc condamnée

Par L'Economiste | Edition N°:1916 Le 14/12/2004 | Partager

. Le constructeur doit payer 130 millions de DH à Souss Ingeniering. Le juge ordonne une saisie conservatoire sur les fonds de commerce de Fiat Auto Maroc et d’ItalcarLe distributeur Souss Ingeniering a eu gain de cause dans le litige qui l’opposait à Fiat Auto Maroc (cf. leconomiste.com). En effet, par décision 2004/32676, dont L’Economiste détient copie, le tribunal de commerce de Casablanca a ordonné une saisie conservatoire sur les fonds de commerce de Fiat Auto Maroc et d’Italcar pour garantir un montant de 130 millions de DH au profit de Souss Ingeniering. Contactée par L’Economiste, la direction de Fiat Auto Maroc n’avait, à l’heure où nous mettions sous presse, «aucun commentaire à faire sur le sujet». Mais tout porte à croire que le constructeur interjettera appel contre cette décision. Rappelons que Souss Ingeniering avait attaqué en justice le constructeur italien au Maroc, quelques mois auparavant, pour concurrence déloyale. Fiat Auto Maroc s’engageait dans le contrat qui le liait à son distributeur, à ne pas le concurrencer, soit en commercialisant lui-même ses véhicules, soit en créant une entité dédiée à la distribution. Il semblerait que c’est justement cette dernière solution que Fiat Auto Maroc ait choisie. «Le constructeur a créé d’une manière détournée Italcar pour commercialiser la gamme import. Ce distributeur a bénéficié de certains avantages qu’aucun autre n’a pu avoir», soutient Rachid Berraja, responsable de Souss Ingeniering. Et d’ajouter: «Si le juge nous a donné raison, c’est parce que nous avons pu fournir la preuve qu’Italcar est bien une filiale de Fiat Automobile». La preuve, poursuit Berraja, a été difficile à fournir, puisque le constructeur n’apparaît pas directement dans le tour de table d’Italcar. Cette dernière est détenue par une société espagnole avec diverses participations. «Et ce n’est qu’en remontant ces participations que l’on arrive à Fiat Automobile», note Berraja. De plus, Souss Ingeniering a fourni la preuve qu’Italcar a recruté une pléiade de cadres hautement qualifiés qui l’ont rejoint après avoir occupé des postes de responsabilité à Fiat Auto Maroc. La création d’Italcar a, selon les responsables de Souss Ingeniering, poussé tous les autres distributeurs à mettre la clé sous le paillasson. «De plus, près de 220 personnes ont été mises à la porte», déplore un ancien salarié de Souss Ingeniering. A lui seul, ce distributeur aurait mis au chômage 140 employés et payé plus de 18 millions de DH pour les indemniser. Souss Ingeniering écoulait un grand nombre de véhicules Uno, Palio ou encore Sienna, notamment auprès de la Sûreté nationale et des taximen. Il affirme avoir commercialisé près de 2.400 véhicules annuellement et assuré un service après-vente de plus de 6.000 voitures.


Brève aventure

Fiat Automobile est arrivée en grande pompe au Maroc en 1995. Date à laquelle le constructeur italien avait signé une convention avec le ministère de l’Industrie pour la fabrication d’une voiture économique. Bien que séduisante, l’aventure qui permettra à une frange sociale moyenne d’acquérir un véhicule à un prix abordable ne durera que 8 ans. En 2003, le gouvernement signera une autre convention avec Renault. Le constructeur turinois optera alors pour l’importation. Naoufal BELGHAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc