×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Dialogue social: Les syndicats sceptiques

Par L'Economiste | Edition N°:2753 Le 10/04/2008 | Partager

. Aucune proposition concrète d’El Fassi. Retrouvailles, la semaine prochaineLe dialogue social entamé dès début février dernier entre le gouvernement et les partenaires sociaux n’est pas, apparemment, encore prêt de donner ne serait-ce que ses premiers fruits. Après qu’ils aient été reçus par le Premier ministre au cours des trois derniers jours, les cinq principaux syndicats affichent ouvertement leur déception. A commencer par l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), pourtant proche de l’Istiqlal dont Abass El Fassi est le secrétaire général. L’UGTM, par la bouche de son secrétaire général, Mohamed Benjelloun Al Andaloussi, ne demande pas moins au gouvernement que de «fournir un plus grand effort parce que les réponses présentées (aux cahiers revendicatifs) restent insuffisantes». Prenant le train en marche, l’UGTM qui n’a participé aux derniers mouvements de grève, notamment dans la Fonction publique, les Collectivités locales et la Santé, joint ainsi sa voix à celles des autres syndicats pour demander au gouvernement de «chercher sérieusement de nouvelles issues pour satisfaire les revendications » des salariés. Même son de cloche à la Fédération démocratique du travail (FDT). Son secrétaire général, Abderrahmane El Azzouzi, s’est dit «déçu du fait que les propositions du gouvernement relatives aux salaires, aux indemnisations et à la promotion n’aient pas été à la hauteur des attentes et des ambitions des revendications des salariés». «Le gouvernement doit fournir un effort supplémentaire pour préserver le pouvoir d’achat des ouvriers et des fonctionnaires», a-t-il indiqué.Côté gouvernement, l’on tient cependant à rappeler, à l’occasion de chaque réunion, «les efforts entrepris pour préserver le pouvoir d’achat des citoyens à travers le maintien du système de subvention des biens de première nécessité et des produits pétroliers, dans le cadre d’une conjoncture internationale difficile marquée par la hausse des cours du pétrole et des prix des produits de consommation sur les marchés internationaux». Le Premier ministre a noté, dans ce cadre, que «les crédits alloués par le gouvernement pour la subvention des produits de base et des hydrocarbures au titre du budget 2008 sont passés de 20, prévus initialement, à 26 milliards de DH actuellement, et sont susceptibles d’augmenter en raison de la hausse des cours sur le marché international».Au cours des différentes réunions avec les cinq syndicats les plus représentatifs, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Jamal Rhmani, et le ministre délégué chargé de la Modernisation des secteurs publics, Mohamed Abbou, ont fait des exposés comportant une panoplie de solutions proposées par le gouvernement en vue de «répondre favorablement aux principaux points présentés par les centrales syndicales». Des propositions qui sont, à première vue, loin de répondre aux revendications des syndicats.


Casting

Pas moins de 6 ministres et 2 secrétaires d’Etat ont pris part aux réunions du Premier ministre Abass El Fassi avec les représentants des 5 syndicats les plus représentatifs. Il s’agit des ministres en charge de l’Economie et des Finances, de la Santé, de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, de la Communication, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, des Affaires économiques et générales et de la Modernisation des secteurs publics. Les secrétariats d’Etat représentés étaient ceux de l’Intérieur et de l’Enseignement scolaire. Jamal Eddine HERRADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc