×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Détroit: TangerMed surclasse Algésiras

Par L'Economiste | Edition N°:3378 Le 07/10/2010 | Partager

. Le port espagnol connaît une baisse d’activité de près de 9% . La mise en service de TangerMed II en 2014 redoutée Le port espagnol d’Algésiras, principal concurrent du complexe portuaire TangerMed, est en train de perdre d’importantes parts de marché. Si l’on en croit les récentes statistiques publiées par les médias espagnols, le port a connu une chute de près de 9% en matière de trafic de conteneurs avec 3,3 millions seulement au 31 août 2010. Malgré cette contre-performance, il caracole en tête des ports du Détroit en matière de trafic. Les raisons de cette perte sont dues à la mise en service du port de TangerMed. Le prétexte de la crise économique internationale n’est plus de mise, car les autres ports espagnols, notamment Valence, sont en train de connaître des croissances à deux chiffres. Pour remonter la pente, le port d’Algésiras compte sur la réforme de la législation en matière de ports en Espagne. Entrée en service en septembre dernier, cette réforme devrait permettre une augmentation de l’attractivité de ce port face à TangerMed, mais aussi face aux autres ports espagnols (cf. www.leconomiste.com). Algésiras avait démarré l’année sur les chapeaux de roues. En effet, le port espagnol avait connu une nette reprise lors des trois premiers mois de l’année 2010 avec 6,2% de croissance par rapport à la même période en 2009. En matière de conteneurs, le trafic a augmenté de 6,9% pour atteindre les 740.000 conteneurs EVP. En tonnage, le volume a progressé de 16%, avec un accroissement du trafic des conteneurs pleins par rapport aux conteneurs vides. Mais Algésiras a perdu du terrain à partir du moment où Maersk Line a fait du port marocain sa principale base d’opérations pour l’Afrique de l’Ouest, ce qui a entraîné une entrée en service opérationnel à 100% du premier quai. TangerMed a enregistré une croissance de 35% du trafic en 2009 par rapport à 2008, (première année de démarrage du port), le volume total a alors atteint 1,2 million de conteneurs, soit un peu plus du tiers de sa capacité totale. A noter que TangerMed devrait atteindre une capacité de 3 millions de conteneurs à l’horizon 2013, selon TMSA. En 2014, TangerMed II sera opérationnel et les craintes se font déjà sentir du côté des concurrents. Ce sera un port à conteneurs une fois et demie plus grand que TangerMed I avec une capacité de 5,2 millions de conteneurs en vitesse de croisière. Même si le lancement de ce chantier a été frappé de plein fouet par la crise internationale réduisant les investissements des grands groupes annoncés dans ce projet. Par conséquent, le Maroc a préféré faire cavalier seul et a octroyé la gestion du premier quai à Marsa Maroc. Le terminal sera exploité en mode multi-utilisateur, c’est-à-dire qu’il sera ouvert aux lignes de tous les opérateurs maritimes. Marsa Maroc devra investir un total de 320 millions d’euros, soit environ 3,8 milliards de DH, dont les deux tiers au cours des cinq premières années. De notre correspondant, Ali ABJIOU

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc