×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Détroit: Reprise du trafic maritime

Par L'Economiste | Edition N°:1168 Le 20/12/2001 | Partager

De notre correspondant, Ali ABJIOU. Le mauvais temps et les fortes rafales du chergui ont été à l'origine de la suspension du trafic lundi dernier. Certains MRE rentrant au Maroc ont été contraints de passer la fête en EspagneLes liaisons maritimes entre Algesiras et Tanger, interrompues lundi en raison du mauvais temps, ont repris mardi à la suite de l'amélioration des conditions climatiques dans le détroit de Gibraltar. Deux bateaux appartenant aux compagnies espagnole «Euroferry« et marocaine «Comarit« ont embarqué dans l'après-midi à destination du port de Tanger, ont indiqué à la MAP les autorités du port d'Algesiras, précisant que les liaisons avec le port de Sebta sont toujours interrompues. Rappelons que le port d'Algesiras a été fermé complètement au trafic maritime, lundi dernier, en raison des mauvaises conditions climatiques régnant dans le détroit où ont été enregistrées des rafales de vent de 98 km/h. Une quinzaine de liaisons avec le port de Tanger et autant avec celui de Sebta ont été annulées. La fermeture du port d'Algesiras a provoqué d'importantes perturbations, essentiellement en ce qui concerne le trafic des passagers. Ainsi, au seul port de Tanger, près d'une soixantaine de véhicules de passagers sont restés bloqués de lundi à mardi. . Fermeture du portAlors qu'à Algesiras, ce sont près d'un demi-millier de voitures de MRE qui n'ont pas pu embarquer vers le Maroc, obligés de passer la fête de l'Aïd en Espagne. Au total, ce sont près d'une trentaine de départs, dont la moitié à destination de Tanger, qui ont dû être annulés entre les journées de lundi et mardi. Concernant le trafic des marchandises, les conséquences ont été moins graves d'autant plus que les opérateurs sont habitués à ce genre de situation. Les exportations n'ont pas trop souffert, vu que la fermeture du port d'Algesiras a coïncidé avec la fête de l'Aïd. “La fermeture du port d'Algesiras a été gênante mais supportable”, indique un opérateur. Déjà les forts vents du week-end dernier ont obligé certains bateaux trop sensibles à la houle à rester amarrés. Seuls quelques ferries à grand tonnage ont pu prendre la mer. L'un d'entre eux, le Boughaz, a même, au plus fort de la tempête, perdu ses radeaux de sauvetage à l'entrée du port, les vagues étant tellement violentes. Ce bateau a été critiqué par les professionnels sur l'aspect sécurité. C'était l'occasion justement pour les transporteurs de remettre sur le tapis la question de la vétusté de certains ferries (cf. www.leconomiste.com). A noter que c'est la troisième tempête que connaît la région en moins d'un mois, obligeant à chaque fois la coupure des liaisons entre Algesiras et Sebta. Ce qui a provoqué quelques perturbations au niveau de l'approvisionnement de Sebta en divers produits. Ceci sachant que cette ville s'approvisionne essentiellement d'Espagne par voie maritime. Une situation que les habitants de la ville compensent en allant faire leurs courses à Tétouan.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc