×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Enquête

    DESS en sécurité et santé au travail

    Par L'Economiste | Edition N°:395 Le 08/12/1998 | Partager

    La Faculté des Sciences de l'Education a innové cette année. Un DESS en sécurité et santé de travail a été créé. Selon ses instigateurs, ce diplôme répond à une demande qui se développe tant au niveau des entreprises et administrations qu'au niveau du corps des médecins de travail. ''Les lauréats de cette branche auront à déceler les insuffisances en matière de sécurité et de santé. Ils auront également à informer sur les risques encourus par les travailleurs'', affirme M. Mohamed Monassif, chef de département à la Faculté des Sciences de l'Education. Les diplômés de cette unité de formation et de recherche (UFR) auront également à aider les médecin de travail dans l'accomplissement de leur tâche.
    Pour être admis à cette UFR, il faut justifier d'une licence scientifique. ''Les étudiants doivent impérativement avoir une formation scientifique générale de base'', précise M. Monassif. La particularité de ce DESS réside dans l'obligation faite aux candidats de disposer d'un contrat de préembauche avant d'être admis au concours d'accès. L'objectif est de garantir une insertion des lauréats immédiatement après la formation. Le cursus dispensé repose sur une assise théorique consolidée par une formation pratique. ''Le contact avec le terrain est très important pour les lauréats'', souligne M. Mounassif. L'aspect pratique de la formation se traduit par des visites effectuées dans les entreprises. Des stage de fin d'études sont également prévus. Mais plus important est le projet que les étudiants réalisent pour l'obtention du DESS. ''Il s'agit de la présentation d'un projet de prévention. C'est l'élaboration d'une stratégie de prévention qui correspond aux besoins et aux moyens de l'entreprise dans laquelle l'étudiant a fait son stage'', souligne M. Mounassif. En revanche, l'entreprise intervient dans l'évaluation du projet de prévention. Ce sont des cadres de l'entreprise qui établissent une approche analytique du projet de fin d'études. ''Nous voulons impliquer encore plus l'entreprise dans l'évaluation des capacités de l'étudiant. Dans un avenir proche, la soutenance du projet de fin d'études se fera au sein même de l'entreprise'' déclare M. Mounassif.

    Khalid TRITKI

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc