×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Des voyagistes espagnols découvrent les potentialités du Souss

    Par L'Economiste | Edition N°:912 Le 08/12/2000 | Partager

    . C'était à l'occasion d'une opération de promotion de la destination. La manifestation a été initiée par l'ONMT, la RAM et le TO Tiempo Libre. L'opérateur espagnol a présenté lors de cette rencontre sa brochure d'hiver Promouvoir la destination Agadir auprès du marché émetteur ibérique, tel est l'objectif de la manifestation qui a réuni récemment 80 directeurs d'agences de voyages espagnols dans la capitale du Souss. Cette opération a été initiée par l'ONMT , la Royal Air Maroc et le tour opérateur espagnol Tiempo Libre. Ce dernier a choisi de présenter à cette occasion sa brochure d'hiver. Premier TO en Espagne et classé parmi les 300 plus grandes entreprises de la péninsule ibérique, Tiempo Libre programme chaque année une centaine de destinations à travers le monde, dont le Maroc. Au menu de ce séjour figuraient également la découverte d'Agadir et de ses potentialités touristiques et une excursion à Taroudant. Pour ces déplacements dans la région, les organisateurs ont fait appel à l'agence Objectif Maroc dont le siège est à Marrakech. Pour M. Essaïd Kasmi, le nouveau directeur de la délégation de l'ONMT en Espagne, cette opération de promotion de la destination Agadir n'est qu'une première parmi plusieurs en perspective. ''L'objectif est non seulement de diversifier l'offre marocaine en Espagne, mais aussi de doubler dans les cinq prochaines années le nombre des arrivées des Espagnols'', indique-t-il. De même, il s'agit de les inciter à rester plus longtemps lors de leur passage, ajoute M. Kasmi. Aujourd'hui en effet, leur durée moyenne de séjour au Maroc dépasse à peine deux nuitées. A noter qu'en 1999, ils ont été plus de 250.000 Espagnols à visiter le Maroc. A Agadir, le cumul du nombre d'arrivées enregistrées à fin septembre 2000 a atteint 6.340, soit une augmentation de 2,57% par rapport à la même période en 1999. Ils risquent d'être beaucoup plus nombreux dans les trois ans à venir à Agadir, grâce au projet en perspective du promoteur espagnol ''Sol Melia''. ''C'est ce qui entre autres nous motive à multiplier nos actions au profit de la station. Car l'avenir se prépare longtemps à l'avance'', souligne M. Kasmi. A rappeler que le complexe ''Paradisus Resort'' de Sol Melia (L'Economiste du 1er décembre 1999 ou www.leconomiste.com) s'étalera sur une superficie de 120 hectares et nécessitera une enveloppe de 1 milliard de DH. Situé dans la Commune de Ben Sergaou à proximité de l'unité d'aménagement touristique de Founty de la Sonaba, il offrira deux hôtels de luxe d'une capacité chacun de 500 unités réparties en trois types: suite hôtel, suite bungalow et garden villa. Côté animation, le complexe abritera un centre de thalassothérapie, un casino et un parcours de golf de 18 trous. M. A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc