×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Des internautes arnaqués au nom de Coca-Cola

Par L'Economiste | Edition N°:2662 Le 29/11/2007 | Partager

. Une fausse loterie vous fait gagner 200.000 euros. Vous devez débloquer les fonds en… Côte d’Ivoire!On le sait, les fraudes et arnaques à l’égard des internautes sont fréquentes et nombreuses. Surtout que les auteurs de ces «attrape-nigauds» perfectionnent de plus en plus leurs stratégies. Les «scammeurs», comme on les appelle, font l’effort d’adresser des messages bien rédigés, sans faute d’orthographe ni de grammaire. «Nous avons le plaisir de vous annoncer que vous êtes l’un des heureux gagnants du concours Coca-Cola, portant sur les adresses électroniques des internautes. La valeur totale en jeu est de 50.000 millions d’euros, et votre gain de 200.000», annonce le message frauduleux. Les arnaqueurs prennent même le soin de crédibiliser leur mauvaise blague. «Votre billet est le 7PUY2006. Prenez tout de suite contact avec l’avocat qui a supervisé la tombola.» Le scammeur précise aussi que cette loterie a été supervisée par le Conseil britannique de jeu, soit le Lotteries Council, organe qui existe réellement. Par contre, l’Association internationale des régulateurs de jeu, dont le message fait également mention, est un regroupement bidon. Même le procédé du tirage est explicité: «Les adresses électroniques ont été sélectionnées par une recherche aléatoire automatisée. Notre logiciel Topaz a suivi la loterie à partir d’une base de données excédant 250.000 adresses, provenant de tous les continents du monde.»Les canulars reprennent même la charte graphique Coca-Cola, et sont parfois accompagnés d’images ou de photos susceptibles de légitimer leur contenu.En effectuant quelques recherches sur la Toile, on constate que plusieurs poissons ont déjà mordu à l’hameçon. Sur un forum, des adeptes de l’Internet témoignent de leur mauvaise expérience. «L’avocat que vous devez contacter pour obtenir votre gain vous annoncera que les fonds doivent être récupérés auprès d’une banque ivoirienne, et vous devrez payer tous les frais de transferts», prévient l’un d’eux. «Attention! Le soi-disant avocat vous fera parvenir des documents justificatifs crédibles, des lettres de l’avocat et de la banque», poursuit un autre.Sur le site de Coca-Cola France, la foire aux questions réserve un chapitre à cette arnaque. «Cette opération promotionnelle n’est absolument pas organisée par The Coca-Cola Company. Nous vous invitons à ne pas y donner suite.» Le géant américain assure être en «contact à ce sujet avec les autorités compétentes», mais sans plus. Il n’a pas été possible d’obtenir le commentaire de Coca-Cola Maroc, malgré nos multiples appels.


Informez-vous!

Les arnaques du Web sont la plupart du temps répertoriées sur des sites spécialisés. La première chose à faire, lorsqu’on reçoit un message suspect, est donc d’effectuer une recherche. Par exemple, le www.hoaxbuster.com est une ressource francophone pour les canulars de la Toile. La fameuse loterie Coca-Cola y apparaît d’ailleurs, accompagnée de quelques conseils aux «heureux gagnants». «Surtout, ne jamais tenter d’entrer en relation avec l’émetteur. Plus vous entrerez dans le jeu, plus il vous sera difficile d’en sortir. Vous risquez gros, très gros. L’attitude la plus sage consiste à détruire directement ce message».Marie-Hélène GIGUÈRE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc