×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Culture

    Des fonds pour le conservatoire de Casablanca

    Par L'Economiste | Edition N°:2669 Le 10/12/2007 | Partager

    . Le conseil de la ville a consacré un budget de 7 millions de DH. Partenariat avec une fondation américaine. Un mega-concert le 18 décembre au théâtre RialtoCoup de lifting. Le conservatoire de musique, de chant, de danse et d’art dramatique de Casablanca recevra des fonds pour sa réhabilitation. «Le conseil de la ville a consacré un budget de 7 millions de DH pour les réaménagements de ce conservatoire qui débuteront la première semaine de janvier», indique l’artiste Haj Youness, directeur du conservatoire et coordinateur des conservatoires des arrondissements de Casablanca. Pour l’équipement, un don estimé à 1 million de dollars sera octroyé par la fondation Genesis at the Crossroads (Genèse à la croisée des chemins). D’ailleurs, une convention sera signée le 18 décembre entre le conseil de la ville de Casablanca et cette fondation.C’est à travers le concept «Artlinks» (lien artistique) que Genesis at the Crossroads souhaite développer les programmes d’enseignement de l’art dans les conservatoires de musique à travers le monde et renforcer les actions locales. C’est justement le conservatoire de Casablanca qui a été choisi pour être le projet-pilote d’Artlinks. Ce projet comprend la rénovation du bâtiment, la création d’une salle de concert de 300 places, d’un studio d’enregistrement, d’une station de radio, d’un musée des musiques andalouses et d’un café-théâtre sur le toit du conservatoire. Le projet intervient aussi dans le renforcement de la formation (création de master class, révision des programmes, certification des classes supérieures…). Pour fêter l’événement, le théâtre Rialto abritera un mega- concert le 18 décembre. Une quinzaine de musiciens et 5 choristes venus des 4 coins du monde se produiront à guichets fermés. Le concert sera retransmis en direct sur une radio américaine WFMT et ses filiales sur plus de 150 stations avec quelque 20 millions d’auditeurs.Ce concert verra la participation de plusieurs artistes comme le ténor Alberto Mizrahi, le virtuose du luth Haj Youness, le pianiste et harmoniste Howard Levy, le batteur de Carlos Santana Horacio «El Negro» Hernandez. Le vocaliste Humayun Khan, le guitariste Shabin Shahida, le bassiste Victor Miranda, la diva sahraouie Saïda Charaf, le flûtiste Rachid Zeroual et l’organiste égyptien Hani Mhana seront aussi au rendez-vous. Les meilleurs professeurs du conservatoire de la ville et l’orchestre Casablanca de musique andalouse se joindront à eux. Le groupe Fnaïre, lui, se produira pour la première fois aux côtés de musiciens internationaux.Fatim-Zahra Tohry

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc