×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Des alliances pour promouvoir l'artisanat

Par L'Economiste | Edition N°:1747 Le 14/04/2004 | Partager

. Contrebande, hausse des prix des matières premières… freinent encore l'activitéL'assemblée générale de la Chambre d'artisanat de la région de Fès-Boulemane a adopté, lundi à l'unanimité, deux conventions de partenariat avec les Chambres d'artisanat du Grand Casablanca et de Marrakech-Kalaât Sraghna. Ces conventions qui seront signées prochainement, visent à développer les moyens de la coopération technique, administrative et commerciale et améliorer la qualité et la compétitivité des produits d'artisanat. L'assemblée a également adopté à l'unanimité le règlement intérieur de la Chambre et le procès-verbal de la session précédente et examiné le rapport moral du mois de mars dernier. C'était l'occasion aussi de communiquer les rapports des commissions des foires, des études et investissements, des affaires sociales, de la formation professionnelle et de la coopération internationale et jumelage. Rappelant les effets néfastes de la contrebande, de la hausse vertigineuse des prix des matières premières sur les produits locaux, les participants ont appelé à la mise en place d'une stratégie nationale pour protéger la production artisanale et lui assurer une place de choix sur le marché national et une meilleure intégration dans l'économie internationale. Ils ont de même mis l'accent sur l'importance des projets d'investissements de Ben Jellek, Aïn Nokbi et Bensouda, faisant savoir que la Chambre publiera incessamment des brochures en quatre langues pour faire valoir ses réalisations et promouvoir ses produits.Les participants se sont également penchés sur les problèmes qui entravent le développement de leurs activités, notamment ceux de la fiscalité, des crédits bancaires, d'adhésion à la Caisse nationale de sécurité sociale et d'application du code du travail.(MAP)

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc