×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Derniers réglages pour TangerMed

Par L'Economiste | Edition N°:2560 Le 02/07/2007 | Partager

. Des tests menés avec un porte-conteneurs de Maersk. Le mise en service du port prévue en juillet À quelques semaines de l’entrée en service du port TangerMed, le premier quai à conteneurs exploité par APM Terminals continue ses tests. En effet, le Clara-Maersk, le navire porte-conteneurs qui a accosté le 26 juin dernier, marque le démarrage d’une phase d’essais industriels. L’objectif est d’assurer, dans les meilleures conditions, la mise en service effective de ce terminal courant juillet. Ainsi, durant cette phase, le premier terminal recevra plusieurs navires et manipulera exclusivement un trafic de transbordement de conteneurs vides. Il s’agit aussi de tester en exercice réel les cinq grues Panamax installées en avril dernier (cf. www.leconomiste.com). «Ce n’est qu’une opération test. Elle sera suivie par d’autres accostages d’ici à l’entrée en service commerciale du port», explique Etienne Rocher, directeur d’APM Terminals Tanger. En clair: roder la mécanique complexe composée de cinq portiques de quai, énormes grues servant au chargement et déchargement des porte-conteneurs et de « cavaliers », portiques de parc ou RTG dans le jargon portuaire. Ce sont des grues mobiles de manutention au sol destinées à assurer le déplacement des conteneurs sur le quai. Ces engins aux dimensions peu communes ont été importés de Chine par mer. Leur voyage, qui a duré près de deux mois, s’est déroulé à bord de bateaux spécialement équipés.En octobre prochain, plus de 400.000 m2 de zones pavées seront disponibles. « A cette date, le premier quai sera pleinement opérationnel», assure Rocher. A cette date, APM Terminals emploiera sur le site près de 500 personnes pour être portés à terme à plus de 700. Le premier quai, dont la longueur totale est de 800 m, atteindra son plein régime, selon les prévisions de APM, en 2011. En 2009, le quai aura huit portiques et une trentaine de cavaliers. Sa capacité est de trente chargements par portique par heure, soit un toutes les deux minutes, un rythme équivalent à celui d’autres ports européens. A noter pour la petite histoire que le Clara-Maersk est un bateau qui a fait rentrer son employeur dans l’histoire. C’est lui en effet qui a ramené le premier contingent de boat people à Hong Kong le 4 mai 1975. Le 2 mai 1975, le Clara-Maersk reçut un message SOS d’un bateau avec des réfugiés vietnamiens en péril. Le Clara-Maersk assura le repêchage de plus de 3.600 personnes. Ce qui constitue l’une des plus grandes opérations de sauvetage en mer à l’époque. Le Clara-Maersk porte le nom de la cousine de l’épouse d’A.P. Moller, fondateur du groupe. La compagnie a encore l’habitude de baptiser les bateaux du groupe du nom des proches de son fondateur. Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc