×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 173.579 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 213.013 articles (chiffres relevés le 31/5 sur google analytics)
Affaires

Delattre confirme son leadership dans l’éolien

Par L'Economiste | Edition N°:2851 Le 02/09/2008 | Partager

. L’entreprise équipe le parc de Tanger, le plus grand du pays. Livraison de 107 mâts-supports au plus tard en novembre50 millions de DH. C’est le montant du contrat remporté par Delattre Levivier Maroc (DLM) pour fournir 107 mâts à la société espagnole Gamesa, spécialisée dans la fabrication des aérogénérateurs. Ces supports hors du commun (65 mètres de hauteur et 55 tonnes en poids) sont en effet destinés à équiper le parc éolien de l’ONE à Tanger. Eric Cecconello, directeur général de DLM, affirme que, «pour l’année 2008, c’est le seul contrat du genre». «C’est aussi le seul projet du genre dans tout le Maroc». En d’autres termes, DLM est le leader national en la matière. Pour appuyer cette idée, Cecconello rappelle que son entreprise «avait participé au tout premier parc éolien du pays dès 1999». Pour le contrat en cours, «déjà une bonne partie a été livrée». «La boucle devra être bouclée à fin novembre 2008», assure le management de la boîte marocaine. D’une capacité de 140 MW, ce parc éolien demeure le premier projet de cette importance dans les énergies renouvelables au Maroc. Il permettra d’économiser 120.000 tonnes de fuel par an et d’éviter l’émission de 470.000 tonnes de gaz à effet de serre (CO2) par an.La cadence de fabrication des mâts-supports géants est de 4 pilons par semaine. A lui seul, ce contrat fait travailler une centaine de personnes.Introduite en Bourse en 2008, DLM a fait de l’éolien l’un de ses trois axes de développement stratégique en le considérant comme secteur à «très forte valeur ajoutée». Avec ce contrat, l’orientation de l’entreprise semble être validée. Le plan énergétique du gouvernement réconforte également cette vision en accordant une place de choix aux énergies renouvelables.DLM ne compte pas s’arrêter là et a déjà les yeux rivés sur l’export. «Il s’agit essentiellement d’opportunités au niveau des marchés italien et portugais», affirme Cecconello. Ce dernier préfère tempérer: «C’est quelque chose qui est encore en gestation».Les deux autres axes stratégiques sont le pétrole offshore et l’export. Le portefeuille clients de l’entreprise est réparti comme suit: 15% dans le pétrole et le gaz, 25% dans les mines et chimie et 18% dans le ciment. En 2007, DLM a réalisé un chiffre d’affaires de 460 millions de DH. Parmi ses grands clients figurent l’OCP et la Samir.N. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc