×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Découverte d’un ours préhistorique
Les recherches continuent à Taza

Par L'Economiste | Edition N°:2243 Le 28/03/2006 | Partager

. A l’origine, l’équipe «Les mille et une grottes du Maroc». La spéléologie, une niche pour le tourisme GÉNÉRALEMENT fréquenté par des groupes de touristes et des amoureux de la nature et des profondeurs, le gouffre Friouatou livre peu à peu ses secrets. En effet, l’équipe de spéléologues à l’origine de la fameuse émission «Les mille et une grottes du Maroc», diffusée sur 2M, a fait une surprenante découverte en août dernier. Menée par les Pr. Mamoune Armrani Marrakchi et Pierre Boudini, universitaire et membre de la Fédération française de spéléologie, celle-ci a mis à jour les ossements d’un ours préhistorique datant de 2 millions d’années et reposant à 270 mètres au cœur de la grotte, sise à quelque 40 km de Taza. Ce dernier est pratiquement intact, préservé par une forte glaciation. Les premières études effectuées par le laboratoire Hassan II de Rabat sur le squelette et la dentition de la bête laissent croire que son régime alimentaire était très voisin de celui de l’homme. Ainsi, cela prouve que la région de Taza peut encore cacher de fabuleux trésors chers aux spéléologues du Maroc et du monde. Il est certain que l’événement peut être un sacré coup de pub pour une région , riche en gouffres et grottes splendides, et qui est, malheureusement, toujours en quête d’ investissements touristiques de grande envergure.Il est important de rappeler par ailleurs que les spéléologues marocains sont unanimes à dire que la région de Taza est en possession du record africain en matière de cavités souterraines. 125 d’entre elles y sont répertoriées et cartographiées, dont les plus imposantes sont la grotte Chiguer (146 mètres de pronfondeur et 3.765 de longueur), le gouffre Friouatou ( 271 mètres de profondeur, 2.178 de longueur et 700 marches d’escalier qui le rendent accessible). Les spéléologues marocains sont tous unanimes à dire que la province de Taza est en possession du record d’Afrique en matière de cavités souterraines. Bon nombre de ces cavités restent jusqu’ à nos jours inexplorées. Le Pr. Mamoune Amrani, qui est aussi président-fondateur de l’Association marocaine de spéléologie, affirme avoir repéré, lors de sa dernière visite dans la région, 15 grottes vierges. En clair, des cavités où aucun homme des temps modernes n’a encore mis les pieds. Quant à ce qu’ elles cachent, nul ne le sait. Sonder ces profondeurs peut faire les beaux jours de nos chercheurs et donner de la matière à enseigner aux jeunes étudiants. Et l’aménagement de ces gouffres par les autorités locales peut s’avérer utile dans la mesure où cela pourrait encourager les opérateurs à opter pour l’alternative du tourisme de montagne, écologique et d’aventure. Ce sont de belles perspectives pour le développement des communes rurales dont la richesse repose sur l’exploitation de la forêt, l’élevage et les petites agricultures. Un pari à relever pour le défi de 10 millions de touristes à l’horizon de 2010...De notre correspondant, Saïd ERRHIOUI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc