×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Dawafric démarre le 31 octobre

    Par L'Economiste | Edition N°:2890 Le 28/10/2008 | Partager

    . Sida et cancer au centre des débats. Hommage à l’association Lalla Salma et au Pr. Jean-Claude ChermannLes pharmaciens africains se mobilisent pour leur deuxième salon Dawafric qui se tiendra le 31 octobre et le 1 novembre à l’Office des changes de Casablanca. La seconde édition sera organisée sous le thème «Ensemble bâtissons la santé de l’Afrique». Près de 100 exposants nationaux et étrangers et 5.000 visiteurs professionnels dont 1.500 étrangers sont attendus à ce rendez-vous, indique Anas Alaoui, directeur général de Gold Event, société organisatrice de l’évènement. Pour cette année, le budget alloué au salon est de l’ordre de près de 2 millions de DH.La nouvelle édition réunit l’ensemble des professionnels du secteur pharmaceutique (officines, industriels, grossisteries, différents fournisseurs, chargés de promotion ou autres prestataires de services…). Elle accueillera davantage d’exposants et de visiteurs étrangers. Ceci grâce aux nombreux déplacements effectués par les membres de l’équipe organisatrice de Dawafric, en Europe (France, Allemagne) et en Afrique (Algérie, Egypte, Gabon, Mauritanie, Sénégal et Togo). Une importante délégation d’opérateurs économiques du secteur est attendue: ministres, décideurs, centrales d’achat… L’idée est d’élaborer des partenariats entre les pharmaciens d’Afrique et initier des relations économiques, scientifiques, touristiques et culturelles entre les pays africains. Pour les organisateurs, «Dawafric a pour vocation de concrétiser surtout des partenariats Sud-Sud». Sur le plan scientifique, Dawafric a choisi de débattre de deux grands thèmes qui touchent le continent, à savoir «le cancer» et «le sida». Les organisateurs prévoient aussi de rendre hommage à l’association Lalla Salma de lutte contre le cancer. Ils accueilleront également une haute personnalité du monde scientifique, en l’occurrence le Professeur Jean-Claude Chermann, co-découvreur du virus du Sida. Plusieurs autres thèmes seront traités lors de ces deux jours tels que «Les plantes médicinales et fabrication des cosmétiques», «La prise en charge de la femme africaine enceinte en situation de crise humanitaire», «L’industrie pharmaceutique mondiale», «Le merchandising en officine», «La prescription des médicaments dangereux au cours de la grossesse», «Rôle du pharmacien dans le sevrage tabagique», etc. Les organisateurs ont également prévu des soirées thématiques: rythmes africains et mariage à la marocaine. La précédente édition a reçu la visite de pas moins de 3.500 participants venus de 17 pays africains. C’était aussi l’occasion de faire des affaires, puisque plusieurs pays ont signé des contrats avec des laboratoires marocains. Au-delà du business réalisé, c’est surtout la vision des responsables des laboratoires qui a changé. Vu la saturation du marché local, ils s’ouvrent aujourd’hui vers l’Afrique ou encore l’Europe avec la valorisation du façonnage (des médicaments fabriqués au Maroc et exportés vers l’Europe). Il est question surtout de valoriser le savoir-faire marocain, conclut Alaoui.


    L’export à développer

    Le Maroc se classe deuxième en Afrique après l’Afrique du Sud dans la production de médicaments. Il compte plus de 37 laboratoires pharmaceutiques et cherche à se développer encore en matière de fabrication de médicaments. Le Royaume produit près de 75% de la consommation locale. Il n’exporte malheureusement que 5% de sa production. Les médicaments sont exportés essentiellement vers l’Afrique et l’Europe (France, Norvège…). Fatim-Zahra TOHRY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc