×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Danone se renforce dans Centrale Laitière

    Par L'Economiste | Edition N°:1006 Le 27/04/2001 | Partager

    . La société investit 443 millions de DH pour porter sa participation de 20 à 28,76% du capitalLe Conseil d'administration de la Centrale Laitière devrait proposer à l'assemblée générale extraordinaire prévue le 12 juin prochain l'augmentation de la participation du groupe Danone dans le capital de l'entreprise.Le géant mondial des produits frais et biscuits désire investir 443,3 millions de DH dans le capital de la Centrale et porter ainsi sa participation totale à 28,76%. Cette opération nécessitera une augmentation de capital réservée du numéro un marocain dans le secteur des produits laitiers. Ainsi, 103.100 nouvelles actions seront émises au prix de 4.300 DH l'une, de même que le capital passera de 83,89 à 94,2 millions de DH. Par cette opération, les liens de partenariat existant entre les deux entreprises devraient se renforcer encore plus. La Centrale Laitière est le plus ancien partenaire étranger de Danone, la première convention, un accord de franchise, ayant été signée dès 1953.Un accord général de coopération avait été signé en 1994 entre les deux opérateurs. Il avait octroyé à Danone 2,74% du capital de la Centrale et un siège au sein de son conseil d'administration. En contrepartie, la Centrale Laitière allait bénéficier du savoir-faire technique et marketing de la firme française. Cette dernière a acquis par la suite, en 1994, 20% du capital de la filiale de l'ONA, déjà par une augmentation de capital réservée. En octobre 1999, enfin, les deux partenaires ont procédé à l'achat en commun de la biscuiterie «Bimo». Le dernier investissement devrait prolonger cette longue tradition de partenariat entre les deux sociétés et renforcer leur coopération dans l'activité classique de la Centrale, les produits laitiers. Yasser LOURDGHIRI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc