×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Croissance à deux chiffres pour Maroc Telecom

Par L'Economiste | Edition N°:2145 Le 07/11/2005 | Partager

. Chiffre d’affaires trimestriel de 5,527 milliards de DH. Hausse de 26,3% pour le mobile, 6,1% pour le fixe et InternetLe marché boursier a réagi favorablement à l’annonce du chiffre d’affaires trimestriel de Maroc Telecom. Le titre s’est apprécié le 3 novembre de 1,85% sur la place casablancaise pour atteindre 99 DH dans un volume de 36,9 millions de DH. L’opérateur historique a bouclé le troisième trimestre de l’année avec un chiffre d’affaires consolidé de 5,527 milliards de DH, soit une hausse de 18,1% par rapport à la même période en 2004. C’est encore le mobile qui offre à Maroc Telecom cette performance puisque le chiffre d’affaires de cette activité croît de 26,3% au troisième trimestre 2005. Cette branche réalise ainsi un chiffre d’affaires brut de 3,553 milliards de DH, soit une hausse de 31,2% par rapport à la même période de l’année dernière. En neutralisant l’impact de la hausse du tarif de terminaison d’appel international intervenue le 1er janvier 2005, le CA brut est en hausse de 25,8%. Le management de Maroc Telecom explique cette progression par la poursuite de la croissance du parc. «Ce dernier compte près de 8,3 millions de clients». La forte croissance du parc n’empêche pas l’ARPU moyen sur 9 mois (CA généré par les appels entrants et sortants et par les services de données, net des promotions, hors roaming et ventes d’équipements et divisé par le parc moyen de la période) de régresser légèrement à 124,1 DH, soit moins 1,8% par rapport à la même période en 2004. L’opérateur historique aura donc réalisé au terme des neuf premiers mois de l’année, un chiffre d’affaires brut de 9,351 milliards de DH (+32,1%) pour son activité mobile. Hors impact de la hausse du tarif de terminaison d’appel international, la hausse est de 26,5%. L’activité fixe et Internet a également évolué positivement lors du troisième trimestre de cette année, mais beaucoup moins que le mobile. Son chiffre d’affaires brut s’élève à 3,07 milliards de DH, soit une progression de 5,8% (+6,1% sur une base comparable). L’évolution du CA de cette activité s’explique par une augmentation du parc des clients et par la progression du trafic en provenance de l’international. Mais aussi par «la poursuite de l’accroissement du parc ADSL qui compensent la baisse de la facture moyenne». Ainsi, le parc fixe atteint 1,35 million de lignes, soit 3,5% de plus par rapport à fin septembre 2004. L’ADSL se développe toujours et s’établit à près de 179.000 lignes (+44.000 pour ce trimestre). A fin septembre 2005, le chiffre d’affaires brut de l’activité fixe et Internet s’établit à 8,858 milliards de DH, en hausse de 7,4%.Naoufal BELGHAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc