×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Crise du «subprime»
    Plan d’aide aux emprunteurs US

    Par L'Economiste | Edition N°:2668 Le 07/12/2007 | Partager

    . Bush veut éviter une vague de saisies de logementsLE président américain George W. Bush devait dévoiler hier un plan d’aide très attendu par les ménages étranglés par leur prêt immobilier. Et ce, pour prévenir une vague de saisies de logements qui pourrait être désastreuse pour l’économie, ont affirmé plusieurs médias mercredi dernier. La proposition la plus spectaculaire de ce plan serait de geler pendant cinq ans les taux, à l’origine variables, de certains emprunts immobiliers, avance le quotidien Wall Street Journal, en citant deux personnes proches du dossier. Le plan de la Maison Blanche vise les emprunteurs les plus fragiles financièrement (avec des prêts «subprime»), qui ont souvent contracté des prêts sur 30 ans prévoyant des taux alléchants les 2 premières années, avant une remontée brutale pendant les 28 années suivantes. Ces prêts, massivement consentis en 2005 et 2006, voient arriver l’échéance fatidique de la première hausse des taux, qui risque de se traduire par une multiplication des saisies de logements avec le risque d’un effet domino sur la consommation et la croissance. La proposition d’un gel des taux était très attendue, et préconisée de différents bords, même si personne ne va jusqu’à proposer de financer une telle mesure sur les fonds publics. La candidate démocrate à la présidentielle Hillary Clinton a ainsi proposé mercredi une suspension des saisies pendant au moins 90 jours pour les familles vivant dans leur propre logement, et le gel pendant 5 ans des taux d’intérêt sur les emprunts immobiliers «subprimes».Une personne proche du dossier a indiqué au quotidien que les mesures que s’apprête à dévoiler la Maison Blanche pourraient s’appliquer à certains prêts consentis entre le 1er janvier 2005 et le 31 juillet 2007, à condition que les emprunteurs soient à jour de leurs remboursements et qu’ils remplissent certains critères. D’autres emprunteurs pourraient obtenir des aides au refinancement de leur prêt, selon cette source.Enfin, le plan prévoit de donner aux autorités locales la possibilité de lancer des programmes obligataires défiscalisés dont les recettes serviraient à refinancer des crédits, comme l’avait déjà annoncé lundi dernier le secrétaire au Trésor Henry Paulson.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc