×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Courrier des Lecteurs

    Crédor boucle son tour de table avant l'été

    Par L'Economiste | Edition N°:327 Le 23/04/1998 | Partager

    Les négociations et prises de contact vont bon train. Après la cession de 25% de son capital à Morgan Stanley, Crédor se prépare à l'ouvrir à d'autres investisseurs institutionnels. Le marché perçoit positivement le processus.


    Crédor s'apprête dans les deux mois à boucler son tour de table. Au moment de son introduction en bourse en décembre 1996, le management avait annoncé son intention d'ouvrir le capital à des institutionnels.
    Un premier pas vient d'être franchi avec la cession de 2,5% du capital au gestionnaire de fonds anglo-saxon Morgan Stanley. L'option d'accroître ultérieurement sa participation dans le capital de Crédor n'est pas à écarter. Dans tous les cas, il s'agit là d'une première étape du processus. Des négociations sont actuellement en cours avec d'autres partenaires potentiels locaux et étrangers. L'équipe dirigeante a la volonté de les faire aboutir le plus rapidement possible pour concrétiser ses projets et consolider son potentiel de croissance. Parmi les objectifs affichés, privilégier la proximité en s'adossant à un réseau et se positionner rapidement sur le marché de carte privative notamment. Priorité sera donc accordée aux investisseurs non passifs pouvant apporter un savoir- faire et une expérience propre afin de "faire gagner du temps à l'entreprise".

    Le marché perçoit positivement la mutation en cours de Crédor qui découle du dynamisme, du management et du respect des engagements pris lors de l'introduction en bourse. Ainsi, le titre Crédor a connu une ascension continue depuis le début de ce mois, passant de 835 DH le 2 avril à 840 DH le 6. Il gagne successivement 5 DH le 7 et le 10 avril avant d'at-teindre 865 DH le 13 avril et 880 DH le 14. Il monte à 900 DH le 16 et gagne encore 1 DH le jour suivant. Au 20 avril, l'action se traitait à 900 DH. Elle aura ainsi gagné au total 65 DH. Son Per 97 atteint 18,46 pour un cours de 901DH. Pour "rassurer" le personnel sur le devenir de l'entreprise, l'équipe dirigeante a organisé une journée d'information le 18 avril.
    "Il s'agissait d'abord d'expliquer les résultats 1997 et annoncer les axes de développement tout en faisant le point sur les chantiers en cours", explique Mlle Samira Sadik, chargée de mission auprès de la Direction Générale de Crédor. Est inscrite en première ligne la refonte du système d'information lancée en mars et qui sera finalisée dans un délai de 22 mois. "Le choix d'un développement mixte nous permet de mettre à niveau notre système de manière à accompagner le dévelop-pement de l'activité et faire face aux nouveaux métiers que nous comptons investir", précise M. Abdelfattah Fenjiro, directeur du Développement.

    Sur ce registre, la mise en place du système scoring a débuté en janvier 1997. "Il aura fallu plus d'une année de mise en place pour adapter les critères et ajuster la grille aux spécificités du marché". L'installation du système s'ef-fectuera dans un délai de six mois. Ce qui permettra d'augmenter le nombre de dossiers traités et mieux maîtriser le risque.
    Par ailleurs, Crédor lancera dans un mois la technique de prélèvement sur domiciliation bancaire. Le but recherché ici est d'élargir la clientèle cible aux professions libérales notamment. "Crédor continuera de se placer sur sa clientèle de base à revenu modeste et non bancarisée mais élargira sa cible à une catégorie moins risquée et bancarisée", souligne M. Fenjiro.
    A cela s'ajoute la commercialisation de deux nouveaux produits. Outre "Complimmo", le produit d'appoint au financement immobilier déjà présent sur le marché, Crédor lancera au courant de l'année le crédit Aménagement. Le réseau devra suivre la dynamique avec l'ouverture de trois agences. "Celles de Rabat et de Tanger seront opérationnelles respectivement en juin et septembre". Le choix d'implantation du troisième point de vente est à l'étude. A signaler que le réseau de Crédor est constitué de près de 500 revendeurs (crédit ménager) et de plusieurs correspondants (crédirect).

    Mouna KABLY

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc