×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Crédit revolving pour les transhumants

Par L'Economiste | Edition N°:2792 Le 05/06/2008 | Partager

. Un fonds commun et une gestion associative . Les besoins sont déterminés de manière collégiale Le plan Biodiversité & Transhumance a lancé aussi une expérience pilote de fonds renouvelables sous le vocable «d’avance renouvelable». Ces fonds sont gérés en caisse communautaire. Cette mesure s’insère, bien entendu, dans la stratégie conçue localement pour la conservation de la biodiversité et met en relief des relations de causalité entre les contraintes que vivent les transhumants et le contexte socioéconomique dans lequel ils évoluent. De par le concept, les fonds renouvelables supposent un ensemble de valeurs mobilisables en copropriété, et mettent en place ainsi un fonds commun et une gestion partagée. Il s’agit d’un ensemble de services financiers destinés à la communauté des transhumants pour faire face à des besoins précis, identifiés par les porteurs du projet eux-mêmes et dont la gestion est animée par une réserve de souplesse, mais aussi par un sens de la rigueur et de viabilité, inspirées des objectifs du projet, d’une part, et de la mission et de la raison d’être des organisations pastorales, d’autre part.Ce n’était pourtant pas facile de faire adhérer les populations à une telle action. Il a fallu déployer d’amples efforts pour sensibiliser la population locale quant à l’importance de s’organiser en associations à but non lucratif qui ont pour mission de «mobiliser et d’accompagner les transhumants pour l’amélioration de la conduite du troupeau et la conservation de la biodiversité», selon une vision de la recherche d’un équilibre «homme/nature/cheptel». Certes, ces structures sont jeunes de par leur constitution, mais fortes et efficientes de par leur impact, leurs effectifs qui varient de cent à deux cents adhérents chacune et leur ambition quant à une contribution au processus de développement local.Les fonds renouvelables consistent donc en une formule de crédit répondant aux besoins de financement des transhumants. Figure parmi les mesures à prendre l’adaptabilité des montants de crédit aux besoins exprimés par les membres. L’accès au crédit étant soumis à des conditions fixées au préalable par consensus en termes de montant et de périodicité selon les possibilités des adhérents et les opportunités de financement. Dans un premier temps, le crédit est réservé soit pour le financement du cycle de production ou encore pour la constitution d’un capital à l’investissement. Il y a lieu de citer aussi l’efficience des opérations à travers la simplification du fonctionnement du système et l’encadrement suffisant pour en assurer l’efficacité. La forte participation des demandeurs et leur engagement permettent, en effet, de réduire le coût des opérations et l’utilisation optimale des ressources.Transparence des transactions opérées par la caisse: toutes les transactions sont accessibles au public. Les risques de discrimination et d’injustice sont réduits par la présence effective d’organes internes de contrôle et de gestion des conflits. Conscient de l’indispensable accompagnement des organisations pastorales, le projet a investi dans la formation, outil incontournable appelé à jouer un rôle essentiel dans la dynamique d’émergence de la mobilisation communautaire. Il serait également à même de mettre à disposition un fonds spécial au démarrage de l’expérience. D’un montant modeste au départ, mais apte à évoluer en fonction des résultats. A.RA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc