×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Crédit à la consommation
Omra et rentrée scolaire, d'autre filons

Par L'Economiste | Edition N°:1693 Le 28/01/2004 | Partager

Les sociétés de crédit investissent tous les domaines et les promotions jalonnent désormais toute l'année. Outre les crédits auto, les offres spéciales aïds, les prêts vacances… la rentrée scolaire est aussi l'occasion, depuis quelques années, de doper les ventes. Dès la dernière semaine d'août jusqu'à fin octobre, les sociétés de crédit rivalisent à coup de promotions. Ainsi, Taslif avait proposé pour la rentrée 2003 un crédit “Tamadross” dont les montants varient entre 5.000 et 20.000 DH sur une durée de 3 à 12 mois. “Prêts pour la rentrée” (c'est le nom du produit Eqdom) offrait, lui, un crédit de 5.000 DH sur 30 mois à raison de 200 DH/mois ou de 10.000 DH avec une mensualité de 344 DH sur 36 mois. Même la Omra a désormais son crédit. Certains s'interrogent cependant sur la conformité de ce type de crédit avec les préceptes de l'islam. Normalement, les frais d'Al Haj ou de la Omra doivent provenir des fonds propres du fidèle. A. E.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc