×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Courrier des lecteurs

Par L'Economiste | Edition N°:2323 Le 20/07/2006 | Partager

Moyen-Orient: La nouvelle guerre

 Les médiasCher journal, rappelons les souffrances endurées par le peuple palestinien. Le silence mondial est un accord et un soutien au massacre de masse et à l’abattage d’hommes se déroulant chaque jour dans cette région du monde. Ce que font le gouvernement israélien et ses forces d’attaque va à l’encontre de toutes les religions, de toutes les constitutions, et des décisions prises par les Nations unies. (…) nous nous posons les questions suivantes: où sont les défenseurs des droits de l’homme, de la démocratie et de la liberté? Comment sont appliquées les lois internationales ainsi que les décisions des Nations unies? Où se trouve le droit d’une nation avec à sa tête un Parlement élu par ses citoyens ? (…) Nous nous sommes adressés à vous afin que vous montriez qui est réellement maltraité, et ce grâce au pouvoir de la presse. En effet, vous êtes les seuls capables d’éveiller les mentalités des peuples du monde. (…)Anonyme Paix des lâchesLa paix des braves contre celle des lâches! Bravo, je vois que la paix est plus proche que jamais! En effet, je vois que fachos théologistes d’Israël et l’Etat facho salafistes d’Arabie saoudite commencent à se comprendre, et ce au profit de la réconciliation entre les fils d’Issac et ceux d’Ismail. Malheureusement cette paix sera une paix des lâches! (…) Vive la paix des aventuriers car c’est elle qui crée la plus-value et la victoire; et mort à la paix des lâches qui ne crée que la régression et la défaite. Maintenant que le Hezbollah ait eu raison ou tort, qu’il gagne ou perde ça ne changera pas grand-chose dans la nature de la bataille entre une «entité» greffée dans le corps de la région qui le rejette, malgré tous les médicaments administrés par les grands criminels de la planète, et ça ne date pas de 1982 l’année de la création du Hezbollah.S.E.M., professeur CibleIsraël a déclaré ne pas avoir pour objectif la Syrie. La Syrie de son côté n’a pas les moyens de se lancer dans un conflit, elle qui est déjà exsangue. L’intervention du Hezbollah intervient au moment où le dossier du nucléaire iranien va être de nouveau soumis au Conseil de sécurité. Le même Conseil de sécurité qui a rejeté toute condamnation de l’intervention barbare israélienne!Abdou  Hezbollah irresponsableLe Hezbollah a déclenché les hostilités. Il aurait dû épargner les problèmes à ses concitoyens. Le Liban revivait après de longues guerres civiles. Ce que je ne comprends pas, pourquoi la Syrie ne fait rien pour avoir son Golan et dérange les paisibles libanais que j’adore énormément. J’ai beaucoup d ‘amis libanais au Maroc. Ce qui m’intrigue le plus est la position des Occidentaux et en particulier celle des USA. Ils ont contribué à la haine anti-Occident et la naissance de l’intégrisme islamiste à cause de leur position arrogante. Amazigh Guerre du HezbollahEst-ce que le fait d’enlever deux soldats israéliens en territoire israélien a pour objectif l’échange de prisonniers et qu’Israël va accepter? Hezbollah qui est sous le coup de la résolution 1559 du Conseil de sécurité fait une guerre de milices par procuration en mettant son peuple en otage tout en isolant le gouvernement libanais comme l’a montré les interventions au conseil de sécurité. Un parti politique même renforcé par des missiles et par le soutien politico-idéologique et financier de l’Iran a-t-il le droit de déclarer seul la guerre à Israël et lui fournir une occasion d’or la plaçant dans la position de droit de demander l’application de la résolution 1559 de l’ONU? (…) L’aventurisme est coûteux pour le Liban. Ce conflit a fait ombrage aussi à la cause palestinienne que Hezbollah prétend servir. Cet aventurisme est stigmatisé pour la première fois par l’Arabie saoudite de même que par l’Egypte et la Jordanie. La solution se trouverait en Iran qui devrait demander au Hezbollah de laisser le gouvernement libanais exercer sa souveraineté et ses pleines attributions sur tout son territoire et appliquer la résolution 1559.M.B. Du déjà-vu en 1948...(…) Ce qu’Israël essaye d´accomplir a été planifié de longue date: déstabiliser le Liban et par là la Syrie puis l´Iran, désengager l´attention des USA empêtrés en Irak où ils voulaient instaurer la démocratie, bref revenir aux années 1948. Si dans ce contexte il y a des hommes assez dupes pour ne pas comprendre l´essence des ambitions sionistes, ces hommes ne peuvent être qualifiés que d´un mot: naïfs. Quant à la «démocratie» israélienne ce n´est qu´un oxymoron du terme.D. Z. Un monde hypocriteLa spirale de violence est une épreuve délicate pour les pays arabes et islamiques. Cette guerre inéquitable entre Israël qui dispose des armes les plus sophistiqués et soutenu par l’USA et le Hezbollah, entité politique détenant quelques armes ordinaires mais qui a des convictions inviolables montre que la région est en effervescence. (…) En réalité, cette politique de discrimination vise à combattre l’islam puisque cette religion dépassant un milliard de fidèles menace les intérêts des sionistes. En dépit de la résistance acharnée afin de libérer leurs terres des agresseurs, l’Arabie saoudite et quelques pays arabes ont qualifié l’opération de hizb Allah de l’aventurisme et de l’irresponsabilité. Ces traîtres doivent dans le moindre des cas se taire et ne pas dire des banalités. Grâce à Dieu, la victoire tôt ou tard sera chantée dans le pays des Cèdres en dépit du soutien des hypocrites et des mécréants.Un musulman AttentionIl faut vraiment faire attention à ce qui se passe car cela représente un réel danger pour tout Arabe dans le monde. (…) Sous couvert du terrorisme, n’importe lequel de nos pays est une cible s’il ne courbe pas l’échine. Vivement que les choses changent, mais comment?Omar Les ficelles(…) Ce qui est inquiétant, à mon avis, c’est qu’un chef d’Etat d’une grande puissance comme les Etats-Unis d’Amérique, dans la situation actuelle, n’arrive pas à faire le discernement entre la justice et le mal. La justice d’un pays comme la Palestine qui continue de subir l’oppression des Israéliens, dont les enfants moisissent dans les geôles israéliennes, et dont plus de cinq millions d’habitants sont en exil et vivent en dehors de leur pays, la Palestine. Et le mal qui ronge qui détruit et prive de liberté et de justice; c’est l’oppresseur israélien qui persiste à vouloir dans son rêve utopique, réaliser le grand Israël, au mépris des règles du droit international. Chaouki. J.


Jettou défend son programme social

 Le gouvernement Jettou n’est pas le plus mauvais: «on a vu pire». Quant au programme social, avec toutes ses composantes, son succès est dû à l’implication directe du Roi. Said K. De combien a progressé mon revenu par tête, en dirhams sonnants et trébuchants? Redites-moi le chiffre, SVP j’ai sûrement dû l’oublier dans ma lecture de toute cette littérature...merci d’avance au gouvernement. Citoyenne Harouchi décaléJe ne sais pas à qui m’adresser pour tirer la sonnette d’alarme: je pense que le gouvernenent est décalé par rapport au vrai terrain d’enjeux électoraux. Il développe son bilan, il a raison de le faire et il a raison d’en être fier, car c’est un bilan impressionnant. Mais, il me semble qu’il n’écoute pas assez ce qui se passe sur le terrain: les islamistes ont déplacé le débat pour le placer sur le terrain de la moralité et du combat violent pour la moralité, ainsi que l’a déclaré ouvertement Daoudi dans vos colonnes. L’aspiration à sa normalité morale est universelle, elle est plus forte au Maroc, où les citoyens sont persuadés, à tort, que leur classe politique et que leurs hauts responsables sont «tous des pourris». Le gouvernement et particulièrement Harrouchi qui doit s’occuper du développement social, laissent en friche ce terrain moral. Le résultat est que le meilleur gouvernement qu’on ait eu depuis longtemps au Maroc risque de se faire battre par des fascistes tombés de la dernière pluie, mais qui savent bien manipuler les émotions des citoyens.Engagé dans la société civile ChantiersJe ne pense pas que le gouvernement est pour quelque chose. Avez-vous vu un ministre qui fait son travail excepté celui de la Communication? Les chantiers sont lancés et contrôles par le Souverain. Les ministres sont la pour la forme et pour toucher des gros salaires.A. M. Bilan devant les absents Dommage que la majorité de nos représentants ont brillé par leur absence. Cette absence a été manifeste aussi lors de la lecture des discours enflammés, déjà entendus et qui ne tiennet point compte de l’axe régional: Iran, Syrie, Palestine… Quel que soit ce bilan, le fait de le présenter au terme du semestre est une première et une tradition à maintenir.M.Bz Du cinémaC’est un scandale que le Premier ministre ne se présente qu’une fois au maximum par an devant le Parlement. Les citoyens ont en marre de ce cinéma et de l’irrespect manifeste vis-à-vis des élus de la nation.Souad Quelle «majorité»? Il est indolore et incolore. A la limite on s’en fout. Heureusement que SM le Roi et son équipe travaillent sur le terrain. Un conseil : qu’on supprime les 3/4 des ministères de ce gouvernement et les 2 chambres. On réalisera de très grosses économies que la dynamique royale pourra réutiliser dans des secteurs sociaux. Songez aux millions de DH économisés sur les seuls salaires et primes du camarade Oualalou, de Si Abbas et la liste est longue. Un gouvernement de 10 ministres c’est déjà assez pour nous. A propos, Si Jettou parle au nom de quelle «majorité»? T. M.


Un débat

 Le vrai bilan, c’est par iciLes Marocains ne sont pas dupent et Jettou le sait bien. Son vrai bilan c’est: plus de 60% d’analphabètes; au moins un chômeur par famille, des centaines de milliers de pauvres et de mendiants qui harcèlent dans les rues citoyens et touristes; la criminalité; la décadence des mœurs; les riches plus riches et les pauvres encore plus pauvres; des citoyens pris à la gorge par la politique des crédits et qui menacent l’avenir des Marocains (alors que le gouvernement socialo-communiste sera parti); des quartiers-ghettos enfermant des milliers de bombes à retardement;…Vraiment très joli bilan! Dans un pays démocratique (où c’est le peuple qui décide) le gouvernement aurait déjà sauté. Au fait pourquoi le Premier ministre (à voir!) ne se soumet-il pas au contrôle du Parlement hebdomadairement comme dans les pays démocratiques? le peuple marocain ne mérite-t-il pas des dirigeants qui le respectent?Souad Votre position est stérile!Voilà typiquement le genre de position-bateau, stérile et dénuée de toute objectivité, pour ne pas dire empreinte de la fameuse mauvaise foi typiquement marocaine (que j’ai d’ailleurs très souvent critiquée sur ce même forum). Du genre de celle qu’on entend dans un taxi où 2 personnes sur 3 ne connaissent même pas le nom d’un ministre... Ce que vous dites est partiellement vrai. Toute personne logique et censée le sait parfaitement. Mais votre réponse est pour moi non recevable, car: 1-Ces chiffres ressortis comme une litanie omettent les choses suivantes: les avancées du Maroc dans de nombreux domaines: amorce d’une politique industrielle d’envergure, tourisme (l’Espagne s’est en partie développée grâce à cette manne), travaux d’infrastructure (voir Keynes) tous générateurs d’emploi, lutte contre le fléau de l’analphabétisme, habitat social, initiatives pour l’emploi des jeunes, AMO... Nombre de ces chantiers sont à peine lancés, et il va sans dire que leur succès dépendra du sérieux et du suivi (ce qu’il nous manque souvent)2-Il ne s’agit pas ici de faire les louanges du gouvernement Jettou (sachant que nombre de ces projets sont supervisés par la task force de SM le Roi). En effet, comme tout chef de gouvernement de la Finlande au Bénin, il présente ses réalisations sous leur meilleur angle. Tout comme ni L’Economiste ni les autres journaux qui relaient l’information ne sont pas nécessairement à la solde du Gouvernement. A croire qu’être positif est devenu une bizarrerie qui fait qu’on vous traite automatiquement de béni-oui-oui ou d’adepte de «laâm zine a sidi»! Il est EVIDENT pour n’importe quel observateur, que le Maroc a plus bougé dans ces 5 ou 6 ans qu’il ne l’a fait en 40 ou 50 ans. Quand on voit les abominables gouvernements «technocrates» des années 80 et 90 avec 0 réalisation sur tous les plans, on ne peut qu’être un minimum conscient du changement qui s’opère doucement. On rentre clairement dans une autre phase. Pour des raisons d’objectivité d’abord et de relativisation par rapport aux actions de nombre de gouvernements précédents ensuite, il convient de ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Abdou FA


. Corbeaux, attention à vos plumes!Depuis que cette page est ouverte à nos lecteurs, nous traitons des dizaines de lettres, fax et mails par semaine. Parmi ces courriers, tentent parfois de se glisser… des «corbeaux»: nous en avons identifié deux qui avaient essayé d’usurper l’identité d’une autre personne. La proportion est donc extrêmement faible et montre bien que nos lecteurs sont des gens honnêtes. Mais à l’attention particulière des corbeaux, L’Economiste rappelle que ce genre de pratique tombe sous le coup du code pénal.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc