×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Coup d'envoi de la première pépinière d'entreprises à El Jadida

    Par L'Economiste | Edition N°:485 Le 14/04/1999 | Partager

    · Partenariat entre les instances locales et le Ministère de l'Industrie

    · Lutte contre le chômage et promotion des activités industrielles

    LA pépinière d'entreprises d'El Jadida est fin prête. Elle a été réalisée en partenariat avec la Municipalité de la ville. Cette pépinière est la première à démarrer parmi une vingtaine d'autres attendues.
    Les conventions de partenariat ont été signées entre le Ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat et les partenaires locaux respectifs. Elles interviennent dans le cadre de la mise en oeuvre du Fonds pour la Promotion de l'Emploi des Jeunes.

    Entretien et extension


    La Municipalité apporte le terrain et le viabilise, tandis que le Ministère prend en charge la construction des locaux.
    La pépinière d'El Jadida a été réalisée sur une superficie couverte de 7.200 m2, dans la zone industrielle d'El Jadida et bénéficie par conséquent de la proximité des autres industries existantes. Les 49 locaux s'étendent sur une surface allant de 80 à 336 m2 et sont dotés de tous les réseaux d'équipement (eau potable, électricité, téléphone) nécessaires à l'activité productive. Ils seront loués aux jeunes promoteurs à des prix inférieurs à ceux du marché. Les tarifs de location varient entre 800 et 2.700 DH par mois sans pas-de-porte, est-il souligné.
    Les fonds de location seront donc collectés par la Municipalité et destinés à l'entretien et au financement de l'extension de l'opération. Le Ministère a interdit l'affectation de ces sommes au budget de son partenaire local et a procédé à la création d'un compte d'affectation spécial qui abritera les fonds dégagés par la location.
    D'après un responsable du projet, le Ministère a pris l'initiative de placer toutes les pépinières dans ou à proximité des zones industrielles, si elles existent. Ce qui permettrait au jeune promoteur de faire de la sous-traitance auprès des unités déjà en place ou s'étendre et se délocaliser plus facilement.
    Si l'aire où est construite la pépinière ne comprend pas de zone industrielle, l'endroit est choisi de telle manière à ce que le site crée une dynamique qui engendrera la création d'une zone industrielle.
    L'incubation du projet au sein de la pépinière est prévue pour une durée maximale de 23 mois avec possibilité de prorogation pour les projets nécessitant une durée plus importante. Passé ce cap, l'unité peut donc tenter son implantation dans la zone industrielle, avec une superficie plus grande.


    Commission d'attribution


    LA demande pour acquisition d'un local est traitée par une commission d'attribution présidée par le Ministère de l'Industrie. Les dossiers des jeunes promoteurs remplissant des conditions d'âge (20 à 45 ans) et de formation (universitaire ou professionnelle ont plus de chances d'être retenus. A l'évidence, la faisabilité du projet est la première condition, une priorité étant toutefois donnée aux activités industrielles ou de services liés à l'industrie. Rappelons que le dossier de candidature doit être déposé avant le 15 mai 1999.

    Wissal SEGRAOUI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc