×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Cosmétiques: Revlon arrive avec Absolutes

    Par L'Economiste | Edition N°:164 Le 26/01/1995 | Partager

    La société Olka-Parfums et Cosmétiques, qui appartient au holding Olka Group, lance au Maroc la ligne de soins et de maquillage "Absolutes", de la célèbre marque américaine Revlon.

    "Revlon est la première marque massmarket aux Etats-Unis, classé ainsi par référence à son type de distribution et non à sa qualité", déclare Mlle Yasmina Sitail, directeur commercial de Olka-Parfums et Cosmétiques. Revlon, en se positionnant sur le plan de la qualité comme les grandes marques Clarins, Cover-girl ou Lancôme qu'elle considère comme ses concurrents directs, s'ouvre sur un large réseau de distribution: parfumeries, grandes surfaces, instituts de beauté. Les prix se veulent compétitifs: le premier rouge à lèvres est à 75 DH le plus cher à 125 DH.

    Néanmoins, au Maroc, la distribution est encore sélective, les produits n'étant vendus que dans certaines parfumeries (10 points de vente, 35 prévus d'ici fin mars) et à Alpha 55 qui dispose d'un rayon parfumerie.

    Créée en 1991, Olka-Parfums et Cosmétiques, spécialisée dans l'importation et la distribution de marques européennes et américaines, a déjà introduit sur le marché marocain d'autres noms prestigieux du monde de la beauté. Elle a commencé par Christian Dior (soins, maquillage et parfums), et a continué avec Givenchy (parfums), puis Rock (produits pharmaceutiques de soins et de maquillage), Kenzo, Lacoste (parfums). Le lancement des produits Revlon (qui ne sont donc plus fabriqués sous licence) a débuté par les shampoings, suivis d'un ensemble de maquillage.

    Aujourd'hui, la présence de la ligne de sons "Absolutes" confirme l'implantation de Revlon au Maroc. En fait, longtemps orientée vers le maquillage, la marque ne s'emploie que depuis 3 ou 4 ans à la création de produits de beauté. "Pour nous, affirme Mlle Sitail, la commercialisation de la ligne Absolutes constitue un challenge important devant prendre normalement une part importante du marché. Car ces produits s'adressent à des femmes de tout âge et de milieux socio-professionnels différents". Une étude qualitative auprès d'un panel de femmes de différents âges et profils sociaux a permis de repérer 4 concepts fondamentaux à partir desquels l'élaboration du produit même devait être conçue: simplicité, performance, accessibilité, plaisir. Absolutes est donc une ligne basique, courte déclinant 11 produits qui répondent aux besoins primordiaux de la peau: nettoyage, hydratation, régénération. Simples d'emploi, les soins Absolutes conviennent parfaitement à la femme active et pressée, tout en intégrant la dimension de plaisir par des textures fraîches et fluides.

    En matière de prix, Revlon se veut une marque de luxe accessible: "20% moins cher que le concurrent Clarins, affirme Mlle Sitail. Les démaquillants sont à 135 DH dans des contenants de 250 ml la crème la plus chère, un anti-âge élaboré avec des techniques américaines révolutionnaires, est à 290 DH".

    Parmi les objectifs d'ici fin 1995, Mlle Sitail annonce le lancement de la gamme de soins Eterna 27+, fruit du renouvellement de la gamme Eterna 27 introduite l'année dernière en France. Au mois de mars, le rouge à lèvres Color stay de Revlon, qui se maintient pendant 12 heures, sera également commercialisé au Maroc.

    "L'image américaine de Revlon est très forte", fait remarquer Mlle Sitail. Une image magnifiée par les "ambassadrices" de la marque, les plus beaux mannequins du mon de, Cindy Crawford et Claudia Schiffer, qui ont été engagées par des contrats faramineux dont les termes sont tenus secrets. "Revlon a toujours été représentée par des stars comme Mélanie Griffith ou Gina Lollobrigida...".

    L'histoire de Revlon

    Précurseur du maquillage mondial, un chimiste américain de 26 ans, Charles Haskell Revson, son frère Joseph et Charles Lachman (le "L" de Revlon), inventent en 1932 le vernis à ongle opaque. Bientôt, avec l'utilisation des pigments et la large gamme qui en découlait, les ongles féminins pouvaient s'offrir une multiplicité de teintes du rose pâle au rouge vif en passant par les bordeaux, les corail et les marron. Au cours d'une soirée, une femme dont la couleur des ongles était discordante avec celle de son rouge à lèvres choque le sens esthétique de Charles Revson. Le déclic se produit: quelque temps plus tard le jeune chimiste inventait des teintes de rouge à lèvres assorties à des vernis à ongles. Les gammes de maquillage, dans toutes leurs déclinaisons, du rouge à lèvres à l'eyeliner en passant par les blushs, fonds de teints et fard à paupières, se sont multipliées.

    Mais Charles Revson a aussi une histoire avec Estée Lauder, dont il était l'amant. Ayant toujours ressenti une sorte d'infériorité par rapport à sa maîtresse créatrice de produits de beauté très sélectifs, il s'était fait un défi de mettre au point, à son tour, une ligne de prestige sélective, à laquelle il donna le nom d'Ultima II.

    B.L.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc