×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Coopération industrielle:Les gisements de l'axe sud-sud

Par L'Economiste | Edition N°:1537 Le 11/06/2003 | Partager

La quatrième réunion sous-régionale de la Conférence des ministres africains de l'Industrie (CAMI) aura pour thème majeur la régionalisation de la coopération sud-sud. C'est Rachid Talbi El Alami, ministre de l'Industrie, du Commerce et des Télécommunications qui a donné le coup d'envoi, hier à Rabat, des travaux préparatifs de la réunion ministérielle prévue mercredi 11 juin. «L'Afrique est appelée à opter pour la régionalisation comme nouvelle approche de la coopération industrielle. Celle-ci permettra d'exploiter les potentialités économiques de chaque région du Continent noir«, a indiqué Talbi El Alami. Elle s'inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre des principes du nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD). L'objectif tracé par les participants à la conférence intercontinentale consiste à parvenir à un consensus régional pour renforcer les capacités productives, notamment dans les secteurs et filières prioritaires: textile, confection, agroalimentaire et des télécoms. Les experts africains provenant aussi bien du secteur public et privé ont deux jours pour débattre les termes de cette coopération sectorielle et exposer leurs recommandations. Les ministres africains de l'Industrie devront les approuver à travers un débat élargi. L'accent sera mis aussi sur des thèmes transversaux comme l'accès aux marchés, l'amélioration de l'infrastructure de qualité. Il s'agit aussi de mettre en place un cadre institutionnel commun pour l'appui et la mise à niveau des entreprises. Les conclusions feront l'objet d'une adoption formelle visant à renforcer les capacités productives dans la sous-région de l'Afrique du Nord.Une fois cette réunion intercontinentale bouclée, le ministère de l'Industrie compte organiser une conférence nationale sur l'état des lieux de l'industrie marocaine. Ça sera l'occasion pour dégager une vision d'ensemble et à long terme sur l'avenir du secteur. Celle-ci sera inscrite dans un livre blanc, conclut Rachid Talbi Alami.N. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc