×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Contrefaçon/High-tech: +170% des ventes sur internet

Par L'Economiste | Edition N°:2973 Le 27/02/2009 | Partager

. La mode en tête suivie des produits high-tech et culturels . Les plus visés: Apple, Microsoft, Nike, Sony, Nokia et Chanel TÉLÉPHONES portables, baladeurs MP3, logiciels: les produits high-tech contrefaits, vendus sur internet, ont connu en 2008 une très forte hausse soit 170% alors que les acteurs du secteur multiplient les parades pour tenter d’enrayer ce phénomène. Une étude a été présentée mercredi dernier à Paris par PriceMinister, leader européen de l’achat-vente garanti en ligne. Cette entreprise, créée en janvier 2001, est classée 2e site de e-commerce en France, derrière eBay, et compte 9 millions de membres qui proposent 120 millions de produits.L’étude révèle que 59% des contrefaçons détectées en 2008 par le site concernaient le secteur de la mode (vêtements, maroquinerie, montres, parfums, cosmétiques), devant les produits high-tech (37%) ou culturels (4%). Mais les produits high-tech ont connu une hausse de 170% par rapport à 2007 (13% pour la mode), a précisé Pierre Tabaka, responsable de la lutte anti-contrefaçon de PriceMinister, relevant que les plus fortes progressions concernent Apple (328%), Microsoft (295%) ou Nintendo (133%). Au hit-parade des marques les plus visées figurent d’abord Apple, suivie par Microsoft, Nike, Sony, Nokia, Chanel, Dolce&Gabbana et Burberry. Les premières contrefaçons du téléphone multifonctions BlackBerry ont même commencé à apparaître. Le président du groupe PriceMinister, Pierre Kosciusko-Morizet indique que l’entreprise a consacré en 2008, un million d’euros à la lutte contre les produits contrefaits avec la mise en place d’une garantie anti-contrefaçon au bénéfice de tout utilisateur du site et le renforcement d’outils de surveillance. La crise économique poussé les entreprises et consommateurs à rogner sur leurs dépenses d’équipement informatique, conduisant le cabinet de marketing IDC à prévoir une croissance limitée à 0,5% dans le monde pour l’ensemble du secteur en 2009. Cependant, le succès des netbooks pourrait sauver la mise. En effet, le cabinet d’études Gartner a révélé que malgré la crise, les ventes d’ordinateurs n’ont pas chuté au dernier trimestre de l’année 2008 en Europe. Au contraire, le marché de l’Europe de l’Ouest (France, Royaume-Uni et Allemagne) a connu une croissance de 12,1% de ses ventes par rapport à 2007. Le marché a été sauvé par la consommation des particuliers. Du côté des entreprises, au contraire, la tendance fut nettement à la baisse (-5%) sur l’Europe de l’Ouest. Les perspectives pour 2009 ne sont donc pas très bonnes. Car si les netbooks permettent de maintenir le volume des ventes, ils font chuter le prix moyen de vente: il a baissé de -15 % entre 2007 et 2008. J. K.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc