×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Constitution: Des stars espagnoles pour le Oui

Par L'Economiste | Edition N°:1935 Le 10/01/2005 | Partager

. C’est le 1er pays appelé à se prononcer par référendum le 20 févrierHuit célébrités, dont l’ancien footballeur néerlandais Johan Cruyff, ont donné le coup d’envoi de la campagne pour le oui à la Constitution européenne en Espagne, premier pays européen appelé à se prononcer par référendum le 20 février.Journalistes vedettes, jeunes acteurs de séries pour adolescents, un chanteur, un écrivain vont inonder les écrans espagnols dans les semaines à venir à travers onze messages télévisés financés par le gouvernement.«Toute personne a le droit à la liberté d’expression”. Chaque participant, filmé en noir et blanc, lit sur un ton neutre un article de la Constitution qui apparaît en sous-impression.Outre Johan Cruyff, idole du football européen des années 70 et ancien entraîneur d’un grand club d’Espagne et d’Europe, le FC Barcelone, la campagne associe un autre ancien footballeur, l’ex-capitaine de l’équipe d’Espagne et actuel vice-président du Real Madrid, Emilio Butragueno.Cette campagne, réalisée dans un souci affiché de sobriété, a été présentée le 4 janvier à Madrid par le ministre des Affaires étrangères Miguel Angel Moratinos. Elle vise à faire connaître le texte adopté en octobre 2004 à Rome par les chefs d’Etat et de gouvernement des 25 pays de l’Union européenne et se garde bien de faire passer tout message ouvertement partisan.La législation espagnole interdit en effet au gouvernement de prendre parti avant un référendum, limitant son rôle à celui d’inciter les électeurs à voter.C’est ainsi en qualité de chef du parti socialiste espagnol et non de chef du gouvernement que José Luis Rodriguez Zapatero participera le 10 février à Barcelone, avec le président français Jacques Chirac et le chancelier allemand Gerhard Schroeder, à un rassemblement en faveur de la Constitution.Synthèse L’Economiste

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc