×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Consommation électrique: Hausse de 55% entre juin et septembre

Par L'Economiste | Edition N°:640 Le 17/11/1999 | Partager

· Selon les projections de la Direction de la Statistique, la tendance devrait se confirmer
au dernier trimestre

· Entre juin et septembre, la part de la production concessionnelle a progressé de 48,1%


A fin septembre, la consommation électrique nette (énergie appelée nette) a atteint 9,8 millions de mWh (méga Watt/heures) contre 6,3 millions en juin, soit une progression de 55,2%. Pour la même période, la production nette de l'ONE (Office National de l'Electricité) s'est chiffrée à 4,9 millions de mWh (+52,7% par rapport à juin), alors que la production assurée par les concessionnaires s'est élevée à 3,5 millions de mWh (+48,1%). Avec une participation de 86,6%, les centrales thermiques assurent l'essentiel de la production nette de l'Office.
En ce qui concerne l'énergie nette appelée, l'ONE table sur un taux moyen d'évolution de 6% entre 1999 et 2005. A noter qu'à fin juin les ventes totales de l'Office ont totalisé 5,8 millions de mWh, en hausse de 7,4% par rapport aux résultats du premier semestre de l'année précédente. Son chiffre d'affaires est passé de 4,5 à 4,7 milliards de DH (+4,5%) par rapport à la même période de l'année précédente.
Pour l'heure, les ventes cumulées de l'ONE pour la période allant de juin à septembre ne sont pas encore validées, selon la Direction Marketing de l'Office. Une chose est sûre c'est que la tendance à la hausse de la consommation électrique doit se confirmer aussi bien pour le troisième que pour le quatrième trimestre. C'est en tout cas ce qui ressort du dernier rapport de la Direction de la Statistique(1). A noter qu'à fin juin les industriels ont enregistré la plus forte hausse de consommation (12% pour la moyenne tension et 8,2% pour la haute tension). Cette tendance devra se confirmer pour les prochains trimestres.

A en juger par les résultats du rapport de la Direction de la Statistique, le secteur énergétique a connu au cours du deuxième trimestre une croissance de 3% en valeur ajoutée contre une baisse de 3,2% en 1998. Pour sa part, la production d'électricité totale a reculé de 2,7%. Ce recul est attribué en grande partie à la baisse enregistrée dans la production des centrales hydrauliques (-26,9%). Pour sa part, la production de l'électricité d'origine thermique a augmenté de 1,4%, indique le rapport. Pour ce qui est des prévisions, la Direction de la Statistique estime que le secteur énergétique doit connaître une amélioration en valeur ajoutée de 3,5% au cours du troisième trimestre par rapport à la même période de 1998. Pour le quatrième trimestre, la Direction de la Statistique, confirme la tendance à la hausse: Le secteur doit enregistrer une hausse de 1,8% au cours de cette période.
Cette tendance à la hausse de la consommation intervient au moment où l'Office revoit ses tarifs à la baisse. On citera notamment les deux baisses accordées en novembre 1997 et juillet 1998. Ces baisses ont induit une réduction du prix moyen du marché industriel, tous secteurs confondus, de 12,5% par rapport au début 1997. En ce qui concerne le segment des clients moyenne tension, le prix moyen par an a accumulé une baisse de l'ordre de 7,5%.

Mohamed DOUYEB

(1) Rapport sur la conjoncture relatif au troisième trimestre 1999.






  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc