×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Consommation

Par L'Economiste | Edition N°:1942 Le 20/01/2005 | Partager

Editorial: Bonne fête

LE vendredi 21 janvier, les Marocains célèbrent l’Aïd-El-Kébir. Une occasion, où le mouton occupe une place importante et impose une transformation du quotidien. Transformation qui perdure une semaine et qui donnera à nos villes un air de ruralité nostalgique. Après la prière de l’Aïd, les couteaux s’aiguisent pour procéder au sacrifice de plusieurs milliers de moutons. Ce qui constitue une importante ponction du cheptel ovin national. Cheptel, dont le mode d’élevage est devenu spécifique à cette occasion. L’Aïd est ainsi une période de l’année où le spirituel, le social et l’économique se confondent. Un moment où la consommation de viande augmente sensiblement dans un pays qui enregistre une moyenne, par habitant et par an, inférieure à 7kg. Une fois la fête achevée, les intermédiaires et les engraisseurs se frotteront les mains sur les bénéfices engendrés par cet évènement. Mais, les consommateurs endettés se trouveront de nouveau pris au piège des crédits contractés qui se rajoutent à ceux traînés depuis le mois de Ramadan et la rentrée scolaire. Et la spirale continuera ainsi. Cette alarmante situation est aggravée en grande partie par le retard dans le paiement des fonctionnaires et par l’absence d’un système de prévoyance sociale pour de telles situations. Comme tout événement d’importance, la fête de l’Aïd-Al-Adha laissera des heureux et des malheureux.Dans tous les cas, bonne fête à tous.❏Kherrati BouazzaPrésident de l’[email protected]


Eco-Info

. Qualité de la viandeLa saveur et la tendreté d’une viande dépendent de la race de l’animal, de son sexe, de son âge et de ses conditions d’élevage et d’abattage.■ Première qualité: Le grain de la chair est fin et serré, la coupe lisse et la couleur franche. Le mouton est rose vif, sa graisse est blanche.■ Deuxième qualité: La viande est plus sèche ou plus grasse de couleur plus foncée. Dans ces conditions, la viande devient un produit fragile. Il est conseillé de la mettre très rapidement au réfrigérateur. ■ Valeur nutritionnelle: Les viandes sont la principale source de protéines de l’alimentation courante: on mange plus facilement de la viande que du poisson ou des œufs. Ses protéines contiennent tous les acides aminés indispensables. Elles contiennent aussi des lipides (de 2 à 20% selon les morceaux et les animaux), du fer, des vitamines du groupe B.Il faut faire très attention au moment de la cuisson pour préserver les protéines, le fer et les vitamines qui composent la viande. Le mode de cuisson peut faire varier la teneur en lipides. Le grillage, le rôtissage et la cuisson à l’eau éliminent une partie des graisses. De toutes les façons, il faut toujours jeter le gras de cuisson.❏Mohammed OUHSSINE AMPOC-Ké[email protected]. Et préserver votre environnementLa fête de l’Aïd-El-Kébir a la particularité de générer des déchets provenant du contenu stomacal des ovins, des parties non consommables du mouton, de l’échaudage de la tête, des pattes et de la peau. Pour éviter des “catastrophes”, il est nécessaire de: ■ encadrer les “échaudeurs” en exigeant d’eux le nettoyage sur place de l’espace public occupé;■ se diriger vers les fours et hammams qui ont l’habitude de procéder à cette opération;■ mettre le contenu stomacal dans des sachets de plastique avant de les enfermer dans les poubelles;■ si vous garder la peau du mouton salez-la et exposez-la au soleil;Reste que la meilleure façon de faire est d’égorger son mouton dans un abattoir.❏Mohamed Elyachioui - [email protected]


Conseils

. Comment conserver votre viandeUne fois le mouton égorgé, la première recommandation est de laisser la carcasse suspendue dans un endroit protégé jusqu’au lendemain, pour que la phase de maturation des viandes s’installe, et commencer la découpe par la suite.Celle-ci doit être effectuée à l’aide d’un matériel propre et bien désinfecté. Les morceaux doivent être conditionnés selon la consommation quotidienne du foyer dans des films en plastique alimentaire ou dans du papier aluminium. Après le conditionnement, mettre le plus rapidement possible les morceaux obtenus dans le congélateur domestique pour une conservation moyenne d’un mois. Il faut bien noter que toutes les autres techniques traditionnelles de viande (kadide, khlii, mrozia, etc.) sont valables mais nécessitent l’application des règles élémentaires d’hygiène.❏ Mohamed HIRCH - AMPOC-Ké[email protected]hoo.fr. Allô vetoLes médecins vétérinaires se sont mobilisés volontairement pour être à l’écoute du consommateur pendant et après la fête de l’Aïd-El-Adha. Ils mettent ainsi à la disposition des consommateurs leurs coordonnées pour tout renseignement sur les modalités d’acquisition, de préparation et de stockage du mouton du sacrifice. - Dr Bouazza Kherrati (Kénitra): 061376301- Dr Mohammed Zaroual (Kénitra): 062188775- Dr Abdelhak BenYahia (Kénitra): 067426610- Dr Mehdi Ben Haddi (Kénitra/Salé): 067540602- Dr Jaouad Berrada (Fès): 066182848- Dr Chami (Agadir): 061346032- Dr Aziz Daraam (Casablanca): 061166435- Dr Lahsen Rghioui (Khémisset):071607490- Dr Abdejlil Lamsougar (Salé): 061395152- Dr Larbi Tahiri (Kénitra): 061207825- Dr Raouf BenYahia (Kénitra/Sidi Slimane): 065297398- Dr Adnane Hilmi (Rabat): 064422907- Dr Abdelwahed Hindy (Tétouan): 061583610- Dr Aziz Marhaba (Rabat): 061223778- Dr M. Moujani (Dakhla): 061283818❏

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc