×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Consommation

Par L'Economiste | Edition N°:1773 Le 21/05/2004 | Partager

Editorial: 16 mai et changement

DES détraqués ont fait exploser des bombes dans plusieurs endroits à Casablanca pour semer la mort dans de nombreuses familles, la peur et l’angoisse chez tout le peuple marocain.Cet événement tragique, ou acte barbare, est maudit par l’humanité et toutes les religions. Le terrorisme n’était jamais notre éducation, la haine et l’exclusion des autres non plus. Nous vivons dans l’histoire avec nos cousins les Juifs et dans presque chaque ville un quartier appelé «Mellah» leur est réservé, où certains vivent encore en paix. Mais des questions profondes peuvent être posées quant aux facteurs ayant engendré cet acte inhabituel au Maroc. Plusieurs éléments interviennent dans la création d’un environnement propice à l’émergence du terrorisme. Il s’agit essentiellement de la pauvreté, de l’analphabétisme, du chômage, du vide spirituel, de la diffusion de discours incitant à la haine et au racisme. S’ajoutent les facteurs psychologiques liés aux sentiments de marginalisation et d’exclusion, ainsi que l’image réductrice que donne l’Occident de l’islam.Il est temps d’instaurer des démarches sûres trouvant leur origine dans une réflexion sérieuse au changement de la part des partis politiques, des associations de protection de consommateurs et d’autres formations. Il faut aussi faire face au phénomène du terrorisme, qui puise sa justification dans une idéologie religieuse, qui prône la violence comme moyen de changer la société.M. OUHSSINEAMPOC-Ké[email protected]


Actualités: Tolérance et solidarité

LES événements tragiques du 16 mai ont choqué et traumatisé les Marocains, non seulement la classe politique mais toute la société civile. Un tel mouvement exige de faire une distinction entre les parcours des responsables de ces actes terroristes et le phénomène même du terrorisme, qui puise sa justification dans une idéologie caractérisée par la propagation de discours incitant à la haine et par l’apparition de plusieurs courants extrémistes qui prônent clairement la violence.En tant que Confédération des Associations des Consommateurs-Maroc (CAC-Maroc), nous interpellons tous les consommateurs à une «révolution intellectuelle et à une réforme du champ religieux» en menant une réflexion sur la relation de l’Etat avec la religion ainsi qu’une campagne de sensibilisation au niveau intellectuel et politique visant l’instauration des principes de coexistence et de tolérance qui ont de tout temps caractérisé la société marocaine et de continuer à réinstaurer le sens de solidarité et d’entraide prônés par l’islam.B. KHERRATIAMPOC-Ké[email protected]


Le danger complètement écarté?

Près de 2.000 personnes ont été accusées au Maroc pour leur lien avec le terrorisme, depuis les attentats du 16 mai 2003, qui ont fait 45 morts et une centaine de blessés. Toutes ces personnes ont été présentées à la justice» et «700 jugements ont été rendus» dont «17 condamnations à mort prononcées», selon les données officielles. Cet événement tragique est à vocation externe, parce que nombre de ses membres sont installés ailleurs. Lesquels se sont appuyés sur des structures intérieures et des groupes et réseaux implantés dans plusieurs régions du Maroc, pour la partie concrète et opérationnelle des crimes terroristes commis à Casablanca.Selon plusieurs sources, ces structures ont servi de relais et de vivier pour Al Qaida qui, dans ce genre d’opération, a une règle: «Utiliser des gens non repérés par les services de sécurité».Pour sa part, la Sécurité nationale mérite d’être félicitée pour l’effort qu’elle a déployé depuis le 16 mai, pour les enquêtes qu’elle a bien avancé tout en espérant que le danger soit complètement écarté et que nous sommes à l’abri… Un hommage aussi à toutes les personnes victimes des actes barbares et à leurs familles.T. [email protected]


Eco-Info: Association des consommateurs: Nouveau mandat pour le président de Marrakech

LE 16 mai dernier, l’Association marocaine de protection du consommateur, région Tensift Al Haouz, convoquée pour une assemblée extraordinaire au siège du club de l’Université Cadi Ayyad, lieu ordinaire de ses réunions pour la tenue de l’élection du nouveau bureau. Cette séance s’est achevée par l’élection de Abdelouhab Zéroual, qui a été reconduit au poste de président de l’Association. Le nouveau bureau a décidé à la majorité d’approuver la modification du statut proposé, de la restructuration de l’association afin d’élargir son champ d’actions à d’autres domaines et d’améliorer les méthodes de ses interventions. Ainsi, cinq comités thématiques ont été créés: Comité juridique (CJ), Comité eau et environnement (CEE), Comité des produits alimentaires et santé (CPAS), Comité des services (CS) et Comité information et communication (CIC).A. ZEROUALAMPC-Marrakech


Coupe du monde de la pâtisserie

L'Association Club coupe du monde de la Pâtisserie-Maroc, en partenariat avec le Syndicat des patrons boulangers pâtissiers du Maroc, la Fédération nationale de l’industrie hôtelière et la CAC-Maroc, organise le premier salon international de la pâtisserie, de la boulangerie et des métiers de bouche. Ce salon aura lieu à Casablanca du 18 au 22 juin 2004. Cette manifestation sera un forum de compétition pour la sélection de l’équipe nationale devant représenter le Maroc à la coupe du monde de la pâtisserie, qui se déroulera du 23 au 26 janvier 2005 à Lyon en France.Au cours de ce salon, à Casablanca, la CAC-Maroc assurera l’animation des conférences sur l’hygiène, la sécurité alimentaire et la protection de l’environnement.M. OUHSSINEAMPOC-Ké[email protected]

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc