×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Culture

    Consommation

    Par L'Economiste | Edition N°:1729 Le 19/03/2004 | Partager

    Editorial: L'apprenti consommateur

    DANS une société en perpétuelle évolution, l'éducation à la consommation du jeune enfant jusqu'à l'âge adulte devient une nécessité. L'objectif étant de lui permettre une meilleure intégration dans la vie économique et sociale. Sollicité de toutes parts, l'enfant doit acquérir des connaissances variées pour devenir un jeune consommateur averti. L'enfant est sollicité comme apprenti consommateur en espérant le fidéliser jusqu'à son arrivée à l'âge adulte. Il évolue aujourd'hui dans la consommation et la publicité, notamment par la télévision, dès son plus jeune âge. Il est d'emblée “à l'aise” avec cette culture de la vie quotidienne. Existe-t-il dans ce sens une stratégie ou une politique entreprise par l'Etat visant réellement l'apprentissage de l'enfant marocain à l'égard d'une consommation équilibrée, responsable et citoyenne?M. [email protected]


    Actualités: Premiers pas pour le jeune consommateur

    LA commémoration de la journée mondiale des droits du consommateur a été marquée cette année par un événement important, celui de la signature d'une convention-cadre de partenariat entre le ministère de l'Industrie, du Commerce et des Télécommunications et celui de l'Education nationale et de la Jeunesse. A travers cette convention, les deux Départements engageront des actions de proximité dans le domaine de la sensibilisation et de l'information du jeune consommateur. Déjà, une opération pilote a été organisée au niveau d'une école à Rabat. Initiative qui constitue une première dans son genre. Elle a été déclinée à travers un cours sur l'étiquetage des produits alimentaires, suivi d'une visite dans les différents rayons d'une grande surface. Parallèlement, un test a été réalisé au profit de la population cible sur l'étiquetage des produits alimentaires. Enfin, un prix de mérite a été décerné aux trois élèves gagnants lors de la journée mondiale des droits du consommateur (le lundi 15 Mars 2004).M. ENNOUALIAMPOC-Ké[email protected]


    Eco-Info

    . Le cadre juridique dans le circuitLA protection du consommateur au Maroc a emprunté la voie d'une évolution remarquable en matière de renforcement de ses droits, concrétisée par l'élaboration des textes juridiques, des structures et des mécanismes fondamentaux.Le renforcement du cadre juridique, par la mise en place du projet de loi n° 27-00 sur la protection du consommateur, est le fruit d'une large concertation avec les administrations concernées, les opérateurs privés, la société civile et la confédération des associations de protection des consommateurs. Le projet de loi se trouve actuellement dans le circuit officiel d'approbation. Le département chargé de la mission prépare la mouture définitive avec le secrétariat général du gouvernement pour le présenter au Parlement lors de la prochaine session. Les principaux axes du projet de loi sur la protection des consommateurs sont:- L'établissement sur des bases solides et directes, des procédures efficaces pour la défense des consommateurs;- Le développement de l'information objective des consommateurs;- L'encouragement et le développement du mouvement associatif en la matière;- La promotion et la protection des droits du consommateur dans ses relations avec les professionnels.M. OUHSSINEAMPOC-Ké[email protected]. Rencontre CAC-MAROC et AdministrationSUITE à la demande de la Confédération des associations des consommateurs Maroc (CAC-Maroc), une réunion a eu lieu le 16 mars 2004 avec le ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Affaires économiques et générales et de la Mise à niveau de l'économie. Cette rencontre a été l'occasion pour la Confédération de s'exprimer sur certaines préoccupations du consommateur marocain, notamment celle qui a trait aux produits alimentaires et la loi 06-99 relative à la concurrence et la liberté des prix. A cet égard, le ministre a fait preuve d'une compréhension des doléances du CAC-Maroc. Il a aussi exprimé sa volonté de collaborer avec notre structure pour le bien du consommateur.M. [email protected]


    Conseils

    L'école de la consommationA politique de la consommation est une éducation qui doit trouver sa place dans notre pays face au défi de la globalisation. L'éducation à la consommation du jeune enfant devient une nécessité pour lui permettre une meilleure intégration dans la vie économique et sociale. L'objectif est qu'il devienne un consommateur informé. Pour ce faire, il faut mettre en place un système scolaire dont la philosophie permettrait de favoriser une meilleure transmission des connaissances et des comportements aux enfants. Dans cette perspective, certaines pistes devraient être généralisées: -l'éducation économique à l'école, -l'accès à l'intérêt économique,-l'accès à l'initiative économique.A. [email protected]

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc