×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Société

Consommation

Par L'Economiste | Edition N°:2673 Le 14/12/2007 | Partager

Editorial: Jumelage

DE nos jours, la plupart des villes d’un grand nombre de pays dans le monde font appel au jumelage. Un partenariat qui a pour but d’encourager la coopération entre les villes et l’entente mutuelle entre leurs habitants. Il se manifeste par des échanges culturels, amicaux et interstructures au travers des associations. Une autre forme de jumelage a émergé. Il s’agit du Jumelage institutionnel. Tout récemment et suite aux expériences réussies avec l’Europe dans plusieurs domaines d’activités sociales et économiques, le Maroc a pu décrocher cinq projets de Jumelage institutionnel, dans des domaines stratégiques tels que l’agriculture, la protection du consommateur, la concurrence, la décentralisation et la lutte contre le blanchiment des capitaux.Le ministère du Commerce et de l’Industrie et l’organisme français de l’Assistance au développement des échanges en technologies économiques et financières (GIP Adetef) ont conclu cet accord de jumelage dans un objectif de transfert de savoir-faire aux associations de protection des consommateurs dans le domaine de la communication. Ce jumelage s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième phase du Programme d’appui à l’accord d’association (P3A), financé par l’Union européenne avec une enveloppe budgétaire initiale de 20 millions d’euros, auxquels viendront s’ajouter 20 millions d’euros supplémentaires pour la période 2008-2010.La mise en place de ce type d’assistance montre que cet instrument permet non seulement de contribuer à la mise en œuvre d’un accord d’association, mais aussi d’instaurer des liens étroits et durables entre les ONG et les consommateurs qu’elles représentent. Elle va sans doute renforcer les associations et développer les compétences de leurs membres. Ce type d’action a permis également d’ouvrir un nouveau chapitre dans la coopération Maroc-UE: jumeler des secteurs de l’administration marocaine avec leurs homologues européens et permettre ainsi à l’administration de notre pays de bénéficier, dans son programme de réformes, de l’expérience concrète et opérationnelle d’experts européens.Mohammed [email protected]


. Actualité: La communication et l’encadrement juridiquedes associations renforcésINQ projets de Jumelage institutionnel, dans les domaines de l’agriculture, de la protection du consommateur, de la concurrence, de la décentralisation et de la lutte contre le blanchiment des capitaux, sont mis en action depuis le 16 novembre dernier. L’approbation de ces projets par l’Union européenne était une suite logique au succès des quatre premiers projets de jumelage qui ont démarré le 30 novembre 2005 lors de la première phase. Un tel accord, au niveau du ministère du Commerce et de l’Industrie, va permettre aux associations de protection des consommateurs de bénéficier, dans leurs programmes de réformes, de l’expérience concrète et opérationnelle des experts des Etats membres de l’UE, acquise dans la pratique quotidienne.Les associations de protection des consommateurs seront dotées de moyens qu’elles doivent développer pour mettre en place une politique de consommation efficiente en matière de communication. Et ce, à travers l’élaboration d’outils (dépliants et guides, par exemple) de manière professionnelle afin d’améliorer la protection, l’information, la sensibilisation et l’éducation des consommateurs.De plus, le projet va permettre aux ONG de bénéficier d’un encadrement juridique de nature à apporter au consommateur toutes les garanties en ce qui concerne la protection de ses droits et intérêts. De même, aider à rapprocher la législation marocaine de celle de l’Union européenne dans le domaine de la protection du consommateur.Lahcen [email protected]

Eco-Info: Réseau des guichets consommateurs: Un projet de statut en préparation

Le renforcement et l’amplification des actions du mouvement consumériste ont été rendus plus efficaces suite à la création de l’instance nationale Confédération des associations des consommateurs Maroc (CAC-Maroc). Un deuxième facteur est venu couronner ces efforts, à savoir l’instauration tout à fait récente des guichets conseils. Ces derniers constituent le meilleur recours en matière de conseil, d’orientation, de sensibilisation et de défense des consommateurs. Il ne reste plus aujourd’hui qu’à coordonner et renforcer l’action des guichets au sein de la Confédération. Une première action menée dans ce sens est celle de la rencontre des associations lors d’un atelier organisé les 19 et 20 novembre. Au cours de cette rencontre, les associations ont exposé l’état d’avancement des travaux des différents guichets existants. Reste que pour fédérer les efforts et les rendre plus professionnel, le travail en réseau s’est imposé. Pour cela, un statut interne a été élaboré. Il est actuellement mis à la disposition des Associations pour une lecture et approbation. Un appel est ainsi lancé afin que tous les membres puisse apporter leurs remarques et suggestions sur ce projet de statut et que les propositions parviennent à la Confédération au plus tard à la fin du mois de décembre.Mohammed [email protected]


Conseil: En attendant la loi, des structures pour mieux vous guider

En mouvement consumériste structuré et fort contribue largement à la protection des consommateurs. En France, les ONG de consommateurs sont agréées. Elles peuvent se présenter devant le tribunal pour demander réparation pour tout préjudice qu’elles constatent. Les associations doivent tisser une toile de protection qui devrait en principe offrir certaines garanties au consommateur.A cet effet, et afin de consolider l’action du consumérisme, la culture et l’éducation du consommateur, une action est entreprise par des associations, consistant à créer un espace de dialogue d’information, d’orientation et même de résolution des litiges avec les professionnels. Seulement, cette initiative ne peut réussir que si les consommateurs adhèrent à l’idée. Aussi, nous les invitons à contacter les guichets conseils .Ouadi MADIHCAC [email protected]

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc