×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Conseil de Gouvernement: Le dossier de la CNCA bouclé

Par L'Economiste | Edition N°:483 Le 12/04/1999 | Partager

· Le Conseil a adopté les décrets d'accompagnement du projet de loi sur la CNCA

· Ceux du projet de Loi de Finances seront examinés jeudi prochain

· Les avancées dans le domaine des droits de l'Homme saluées par la commission onusienne à Genève


Pas de Loi de Finances cette fois-ci. Le Conseil de Gouvernement est revenu à la cadence normale après le dur travail accompli la semaine dernière pour faire adopter le projet de la loi de Finances. Les discussions d'hier ont été succinctes et le conseil n'a duré que deux heures et demie. Pour casser le rythme, les ministres ont préféré fignoler le dossier de la CNCA (Caisse Nationale de Crédit Agricole), dont le projet de loi a été adopté la semaine dernière. L'ordre du jour a porté sur les décrets d'accompagnement du projet de texte réformant la Caisse agricole.
La tenue du Conseil un lundi et non le jeudi est due à un impératif d'urgence. Une source proche du Ministère de l'Emploi a précisé que le conseil s'est tenu hier pour fermer le dossier de la Caisse agricole.
Les décrets d'accompagnement du projet de loi de Finances seront, quant à eux, examinés jeudi prochain, selon la même source. A noter que le texte de la Loi de Finances devra être déposé sur les bureaux du Parlement avant le 25 de ce mois. Deux interventions ont ponctué les travaux du Conseil d'hier: celles de M. Habib El Malki, ministre de l'Agriculture, du Développement Rural et des Pêches Maritimes, et celle de M. Mohamed Aujjar, secrétaire d'Etat chargé des Droits de l'Homme
L'intervention de M. El Malki a porté sur le projet final de la réforme du Crédit Agricole.
A l'issue de cet exposé, le conseil a adopté le projet de loi portant sur la restructuration de la Caisse agricole.

Le Conseil a également approuvé la constitution d'une commission interministérielle qui planchera sur l'étude de nouvelles méthodes pour le financement du développement agricole et rural.
L'intervention de M. Mohammed Aujjar, secrétaire d'Etat chargé des Droits de l'Homme, a porté sur les avancées du dossier dit des disparus. Le ministre a également souligné que la politique marocaine dans le domaine des droits de l'Homme a été saluée lors de la session annuelle de la Commission onusienne chargée des Droits de l'Homme qui s'est tenue la semaine dernière à Genève. M. Aujjar a précisé que c'est la première fois que le Maroc ne figure pas sur la liste des pays qui connaissent des infractions dans ce domaine.
Autre fait encourageant, selon le ministre, la signature entre le Maroc et le Haut Commissariat des Droits de l'Homme d'une convention pour l'édification au Maroc d'un institut régional pour la formation dans les droits de l'Homme.

Nadia LAMLILI & Fatima MOSSADEQ

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc