×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    Conseil de Dublin : L'Euro gagne en crédibilité

    Par L'Economiste | Edition N°:259 Le 19/12/1996 | Partager

    LE Conseil de Dublin a réussi à donner à l'Euro une crédibilité accrue. Tous les obstacles techniques sont levés pour permettre à l'Euro de voir le jour le 1er janvier 1999. Le différend franco-allemand a été surmonté via des concessions de la part des deux parties. Conformément à la demande de Bonn, le pacte de stabilité prévoit de pénaliser par de lourdes sanctions les pays dotés de la monnaie unique qui laisseraient leur déficit public repasser la barre fatidique des 3% de PIB, rapporte Les Echos. L'objectif est de conférer à l'Euro une force similaire à celle du Mark. A souligner que le pacte de stabilité et de croissance a pour fonction d'obliger les Etats membres de la zone Euro à viser l'équilibre de leurs finances publiques. Mais la définition des «circonstances exceptionnelles» autorisant un Etat à échapper à ces amendes reste un obstacle à l'adoption de la monnaie unique. Selon la France, il faut laisser le pouvoir de décision à l'autorité politique. Quant à l'Allemagne, elle exige un chiffrage précis de ces circonstances, les sanctions devenant automatiques si elles ne peuvent pas être évoquées, est-il souligné.

    Les Quinze n'ont pas pu relancer la Conférence inter-gouvernementale (CIG) dont la fonction consiste à réformer le traité de Maastricht. Les Etats membres se sont contentés de répéter leurs positions et leurs priorités quant aux institutions de la politique étrangère et de sécurité commune. De même pour la lutte contre le terrorisme, le crime organisé et le trafic de drogue. Le seul point d'accord majeur a été l'engagement à respecter le calendrier selon lequel la CIG achèvera ses travaux lors du Sommet d'Amsterdam en juin prochain.

    Rafik IKRAM

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc