×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Conjoncture
Les secteurs qui ont bien amorcé 2008

Par L'Economiste | Edition N°:2766 Le 29/04/2008 | Partager

. BTP, mines et énergie. Les entreprises ont encore de la margeLE BTP guetté par la crise, le secteur de l’énergie déstabilisé par la flambée des cours de pétrole… La dernière enquête de conjoncture du HCP balaie tout d’un revers de main.Recueillant les pronostics des opérateurs de l’industrie manufacturière, de l’énergie, des mines et du bâtiment, le commissariat de Lahlimi ne semble annoncer que des bonnes nouvelles.Avec le bâtiment en première ligne. Pour le 1er trimestre 2008, ses opérateurs témoignent de «la poursuite de la tendance haussière». Ils se disent surtout redevables du bon comportement des activités de «construction d’ouvrages d’art et de tunnels», de «travaux spécialisés de génie civil» ou encore de «menuiserie bois et matières plastiques». Le BTP entame donc 2008 aussi bien qu’il aura bouclé 2007. Selon les chefs d’entreprises interrogés, le secteur a poursuivi sa tendance haussière au 4e trimestre 2007 tiré par les mêmes activités qui le font partir du bon pied en 2008. Le secteur manufacturier fait tout aussi bien durant les 3 premiers mois de 2008, favorisé dans sa lancée par des augmentations de production des «produits alimentaires» et du «matériel de transport», comme le rapportent ses opérateurs. A noter, toutefois, l’exception des «produits de la chimie et de la parachimie» et des «produits de transformation des minéraux de carrière» qui ont connu des baisses de leur production. Même optimisme dans les secteurs de l’énergie et des mines. Augmentation de la production du «pétrole raffiné», pour l’énergie, et progression conjuguée de la production des «minerais métalliques» et des «minéraux non métalliques», pour les mines, laissent espérer le mieux. Après un 4e trimestre 2007 morose, énergie et mines renouent, de fait, avec la croissance.Immanquablement, les pronostics favorables des patrons se traduisent sur les chiffres de l’emploi. Ils sont nombreux à tabler, pour le 1er trimestre 2008, sur une hausse des effectifs employés d’autant plus dans le BTP et l’énergie. Les secteurs des mines et de l’industrie de transformation connaîtraient plutôt une baisse.Avec tout ça, les entreprises disposent encore de marge pour accroître leur production. Au cours du 4e trimestre 2007, la capacité de production inutilisée était d’environ 13% pour les mines, de 15% pour l’énergie, de 22% pour l’activité manufacturière et surtout de 32% pour le secteur du BTP.


Les entreprises s’équipent

LES résultats de l’enquête de conjoncture du HCP rapportent que les entreprises interrogées ont été majoritaires à avoir investi en 2007. Elles représentent 93% du secteur de l’énergie, 73% de la filière BTP et 68% de l’industrie manufacturière. Ces dépenses ont été consacrées, essentiellement, au renouvellement de l’outil de production ou à l’augmentation de la capacité productive.R. H.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc