×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Conjoncture: La facture pétrolière baisse de 14 milliards de DH

Par L'Economiste | Edition N°:3121 Le 05/10/2009 | Partager

. Les produits pétroliers affichent un bon comportement à l’import. A l’export, les demi-produits et les produits bruts à la peineBonne nouvelle, en août la facture pétrolière a baissé de 14 milliards de DH. C’est ce qui ressort du rapport mensuel de l’Office des changes sur les échanges extérieurs. Ainsi, à fin août, les importations de marchandises exprimées CAF se sont établies à près de 172 milliards de DH contre près de 222 milliards à la même période une année auparavant, soit une baisse de 22,6% ou -50,1 milliards de DH. Baisse imputable, pour 66,8%, aux produits énergétiques (-19,9 milliards) et aux demi-produits (-13,5 milliards). Les importations hors pétrole ont baissé de 36 milliards de DH et la facture pétrolière de 14 milliards. Elle est passée de 23,4 à 9,4 milliards de DH, soit -59,8%.Quant à l’exportation, les indicateurs ne sont pas au beau fixe. A l’exception des produits finis de consommation qui ont connu une légère amélioration, les autres groupes de produits ont enregistré à fin août des baisses, notamment les demi-produits et les produits bruts. Les premiers ont cédé plus de 53% à près de 21,5 milliards de DH. En cause, la mévente des dérivés de phosphates (l’acide phosphorique -66,6% ou -11 milliards de DH ou encore l’engrais naturel et chimique -58,9%) et des composants électroniques (transistors). Quant au repli des produits exportés bruts, qui sont en recul de -9,5 milliards de DH, soit -57%, les mis en cause sont principalement les produits bruts d’origine minérale. A la tête desquels les phosphates dont les ventes ont régressé de 66,5% pour céder près de 8 milliards de DH. Les graisses et huiles de poissons, les produits alimentaires, les produits finis d’équipement et les produits énergétiques ont tous enregistré des signes d’essoufflement certain. Les faibles hausses des exportations en août dernier sont à chercher du côté des produits finis de consommation, qui ont pris un petit 1% à 233 millions de DH. Ce qui en fait les premiers de la catégorie à l’exportation avec 31,4% contre 20,8% une année auparavant. Ces produits concernent surtout les vêtements confectionnés et la bonneterie. Il y a aussi les réexportations en suite d’admissions temporaires pour perfectionnement actif avec ou sans paiement. Il n’empêche, au terme des huit premiers mois de l’année, les principaux produits exportés ont enregistré une variation négative en valeur de -37,3 milliards de DH et en pourcentage de -33. Pour les marchandises exprimées FOB, elles se sont établies à 75,6 milliards de DH contre 113 milliards, en recul de 33% par rapport à fin août 2008.B. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]miste.com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc