×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Courrier des Lecteurs

Confusion

Par L'Economiste | Edition N°:720 Le 08/03/2000 | Partager

"Les hausses qu'a connues la Bourse de Casablanca la semaine dernière étaient bénéfiques", c'est ce qui revient souvent dans les petits commentaires des analystes. Elles ont eu pour effet de changer le comportement des investisseurs en vendeurs hésitants. "A la veille de la publication des résultats, les porteurs sont confus", estime un analyste.
La condition sine qua non pour qu'il y ait une véritable reprise est que les volumes suivent. Et ce n'est pas encore le cas. Pour la deuxième séance consécutive, le volume d'échanges, tous compartiments confondus, n'atteint même pas les 30 millions de DH. L'indice général a repris le chemin de la baisse, tiré dans ce sens par la régression des cours d'importantes capitalisations (Wafabank, BMCE...). Il s'est établi à 729,77 points hier. La performance depuis le début de l'année se situe ainsi à -6,09%.

A noter que, depuis plusieurs séances, Somafic figure parmi les plus fortes baisses, perdant à chaque fois un peu plus de 5%. Hier, son cours est passé de 208 à 196 DH, soit -5,77%. De l'avis d'un analyste, cette décrue du cours reflète la situation réelle de l'entreprise. La société de crédit connaît effectivement des difficultés liées essentiellement à la gestion. En termes de résultats, Somafic avait affiché une perte de 2 millions de DH en 1998. Au premier semestre 99, elle a pu obtenir une permission du CDVM pour ne pas publier ses chiffres. "Avec l'approche de l'annonce des résultats, il est normal que les porteurs d'actions Somafic cherchent à vendre pour ne pas avoir de mauvaises surprises", est-il indiqué. D'autres baisses de cours du même ordre ont concerné les valeurs BNDE (-5,74%) et Papelera de Tetuan (-5,49%).

Hanaâ FOULANI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc