×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Compagnies d'assurances: Les assureurs doivent s'assurer

Par L'Economiste | Edition N°:1140 Le 09/11/2001 | Partager

. L'aggravation des risques couverts est telle, que les compagnies doivent chercher à mieux s'assurer des assurés. Précédemment annoncé sur Tendances, le sujet sur l'assurance au Maroc a suscité plusieurs réactions. Extraits et éléments de réponse“Au lieu de vous offrir une garantie, elles vous offrent des ennuis. Ces compagnies d'assurances ne font rien d'autre que s'enrichir. Quand il s'agit de collecte d'argent, elles sont présentes et vous accueillent à bras ouverts, mais quand il s'agit de remboursement, elles avancent tous les prétextes du monde”.Abdou, informaticien“De plus en plus, la relation entre assureur et assuré s'améliore. Autrefois, les assurances ne présentaient pas autant de garanties. On ne pouvait pas leur faire entièrement confiance, or, s'assurer c'est faire confiance à l'assureur. De plus, actuellement, ces compagnies offrent une variété de services. Les risques sont mieux couverts et les remboursements se font vite, surtout avec toutes ces fusions qu'ont connues, il y a un bout de temps, les compagnies d'assurances”Mohammed, professeur“Je pense que leur évaluation des dommages ne se base sur aucun critère. J'ai dû croiser lors d'une affaire qui m'opposait à mon assureur des cas similaires au mien, et le remboursement n'était pas du tout pareil. En outre, l'indemnisation n'est pas toujours évidente: plusieurs handicaps peuvent se poser. Les procédures sont vraiment trop longues. Parfois, on doit attendre des années pour être remboursé, à cause de la longue liste des dossiers qui précèdent le nôtre, et qui attendent aussi d'être étudiés”.Karima, secrétaire de directionLe mécanisme de l'assurance s'appuie sur la compensation des risques: l'assureur s'engage, moyennant le paiement d'une prime par l'assuré, à verser, au profit de ce dernier ou d'un tiers, une prestation en cas de survenance d'un événement incertain et dommageable. Les victimes sont donc dédommagées grâce aux contributions versées par la collectivité des cotisants. L'assureur doit être capable de prévoir les charges qu'il aura à supporter du fait des risques qu'il couvre lorsqu'il établit ses polices d'assurance. Celles-ci désignent l'écrit rédigé par l'assureur et portant la signature de l'assureur et de l'assuré, qui permet de constater le contenu de l'engagement pris par les parties dans le contrat d'assurance.La valeur de l'indemnisation varie selon la fréquence des sinistres c'est-à-dire de la probabilité de la réalisation du risque prévu dans le contrat d'assurance (vol, incendie, décès, etc.) et la valeur assurée. Généralement, il existe deux grands types d'assurance: les assurances de dommages et les assurances de personnes.- Les assurances de dommages couvrent la réparation d'un préjudice, qu'il soit direct, c'est-à-dire qui porte sur un bien appartenant à l'assuré, ou indirect, c'est-à-dire subi par un tiers du fait de l'assuré. Elles couvrent une grande variété de risques tels que l'incendie et le vol. Ces contrats d'assurances combinent souvent ces deux aspects, comme le fait, par exemple, l'assurance-automobile multirisque.- Pour leur part, les assurances de personnes garantissent l'individu contre les événements qui touchent à son existence et à sa santé: il s'agit principalement des assurances sur la vie, ou encore de celles qui couvrent les risques liés à la maladie ou aux accidents. Ils se présentent comme des contrats prévoyant le versement d'un capital ou de rentes à un bénéficiaire en cas de décès, moyennant le paiement de primes par le souscripteur.L'indemnisation des préjudices subis et dont le risque est couvert par la compagnie d'assurances de l'assuré s'opère sur la base d'une déclaration de sinistre, et prend effet à partir d'un certain montant. En effet, pour être indemnisée, la victime doit en faire la demande et mener une action en responsabilité contre l'auteur du dommage. Pour garantir aux victimes un dédommagement le plus juste possible, un expert de la compagnie d'assurances, ou désigné par un tribunal, évalue les dommages subis. Cette évaluation permet de convertir les douleurs physiques et morales en sommes d'argent.Les mêmes blessures n'entraînent pas toujours les mêmes durées d'incapacité. Ainsi, la perte d'une “jambe” pour un footballeur n'a pas les mêmes conséquences que pour un professeur.Les primes d'assurance sont versées selon les dispositions du contrat. Les taux de remboursement varient selon la nature de l'assurance. On peut citer à titre d'exemple l'assurance-maladie: généralement, la couverture de cette assurance rembourse en moyenne 60% des frais engagés. Le régime général de ces assurances couvre presque tous les travailleurs. Il comprend des prestations en nature pour les soins, la réadaptation ou rééducation professionnelle et une indemnité journalière du salaire journalier. Les dommages corporels sont indemnisés par un capital ou une rente dont le montant dépend du taux d'incapacité permanente.Pratiquement, le remboursement n'est jamais immédiat, sauf dans des cas bien précis comme pour les accidents, à titre d'exemple. Les délais de dépôt de dossiers chez l'assureur varient selon la nature de l'assurance, le préjudice, et les clauses du contrat. Généralement, les contrats d'assurance prévoient un délai de carence ou d'attente, et c'est à la fin de ce délai que l'assureur prendra en charge le dossier.Au cas où l'assureur refuse ou retarde abusivement le remboursement, l'assuré est en droit de déposer une requête (à ne pas confondre avec plainte) devant le tribunal de première instance compétant. Cette action qui est purement civile aura pour objet principal de dédommager la partie lésée dans les plus brefs délais.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc