×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    Commission européenne : M Santer présente le programme de travail pour 1995

    Par L'Economiste | Edition N°:168 Le 23/02/1995 | Partager

    En présentant au Parlement le "programme de travail" pour 1995,
    le nouveau président de la Commission européenne, M. Jacques Santer, n'aura pas fait bonne figure. Tel que rapporté par la presse française, son programme s'apparente à un catalogue puisque ne contenant aucune action concrète.
    Resté muet sur les objectifs mêmes de la Commission, ce programme de 72 pages retient sept axes. En matière économique, il s'agit de "bâtir une économie forte et créatrice d'emplois", de "réaliser l'Union Economique et Monétaire sur des bases économiques saines" et enfin de "renforcer la solidarité économique, sociale et régionale". Les autres axes ne sont autres que l'amélioration de la coopération en matière d'affaires intérieures et de justice, l'établissement de l'Union Européenne comme partenaire fort et fiable sur la scène internationale et une meilleure gestion de l'Union. Septième et dernier point: la préparation de la conférence de révision de 1996.

    Ce programme, qui est assorti d'un ensemble de "leçons", a en effet été jugé décevant. Resté silencieux sur de nombreuses questions, M. Santer "ne semble pas devoir être l'homme des coups de force", commente le quotidien français Les Echos. Le Figaro estime de son côté que "rien ne permet de croire que le nouveau président du collège bruxellois aura le côté visionnaire de son prédécesseur". Que ce soit par manque de détermination, ou par pure tactique, l'absence d'intentions précises aura valu à M. Santer de virulentes critiques. Pourtant, tout au long de la présentation de son programme, il aura répété en chaque occasion "jugez-moi aux actes".
    Eco inter

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc