×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Comment une entreprise peut innover

    Par L'Economiste | Edition N°:2410 Le 28/11/2006 | Partager

    . Thème d’une conférence organisée par RAM au profit de ses ressources humaines. Objectif : préparer le passage à l’Open Sky «MANAGER l’innovation»: tel est le thème de la formation organisée par Royal Air Maroc au profit de ses ressources humaines, jeudi 23 novembre au centre RAM-Academy.«Inventer le futur de la RAM est une question de conduite de changement», souligne Brice Auckenthaler, fondateur et directeur d’Expert Consulting, Conseil & Innovation. A noter que l’objectif de ce séminaire est la préparation des compétences humaines à l’Open Sky. D’entrée de jeu, Auckenthaler fait un rapprochement entre l’entreprise et l’individu. Et comme le corps, l’entreprise a deux jambes d’appui et de mouvement. Pour lui, l’innovation n’est pas seulement l’affaire du département de recherche-développement de l’entreprise. «L’innovation concerne tout le monde et toutes les équipes doivent être mobilisées pour en garantir les conditions de réussite», affirme Auckenthaler. Encore faut-il que l’innovation soit liée à la personnalité de l’entreprise incarnée par sa marque. Ce n’est qu’à cette condition que l’originalité résistera au copiage. Une fois «la marque» précisée, il s’agira de la labeliser. «Dans certains cas, le logo peut jouer ce rôle», indique Auckenthaler. Un autre élément sur lequel insiste le conférencier est la définition de la mission de l’entreprise. Et le formateur de donner plusieurs exemples. Pour Danone, le slogan a été «l’alimentation est notre premier médicament; tous nos produits doivent apporter une santé active». Pour Disneyland, ce fut «Make people happy». Ainsi, quand «tous les ingrédients» sont définis, les collaborateurs peuvent s’orienter correctement dans leur tâche. «Tout est une question de personnalité. En l’absence d’une marque et d’une mission, aucune entreprise ne peut innover», ajoute Auckenthaler. Sans ces bases, impossible d’aller de l’avant et de faire face aux défis du futur. «L’Open Sky est un moment d’innovation», conclut le spécialiste.


    4 types d’innovations

    BRICE Auckenthaler, fondateur et directeur d’Expert Consulting, Conseil & Innovation, qui a été invité pour animer un atelier sur le thème de «L’innovation collective: une question de qualité d’initiatives», parle de 4 types d’innovation. En premier lieu vient l’innovation incrémentielle, celle qui cherche à peaufiner l’existant. En second lieu, on trouve l’innovation technologique, qui repose sur l’invention pure et dure. Mais il y a aussi l’innovation sociale qui mobilise toutes les ressources humaines autour d’un objectif. Et, enfin, l’innovation de rupture qui combine les diverses innovations technologiques.Ali JAFRY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc