×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Comment Total Maroc a décroché sa certification

Par L'Economiste | Edition N°:1163 Le 12/12/2001 | Partager

. C'est la première société à obtenir l'ISO 9001 version 2000 pour l'activité lubrifiants. Objectif de la démarche: Un processus intégré tenant compte des besoins clientsLa course vers la certification se poursuit et devient une donnée incontournable. Les pétroliers n'échappent pas à la règle. Total Maroc vient de décrocher ISO 9001 version 2000 pour son activité lubrifiant. Dans ce secteur, c'est la première société au Maroc à obtenir cette certification. Celle-ci a concerné non seulement la production des lubrifiants, mais également la commercialisation et l'assistance technique aux clients. “Nous commercialisons les lubrifiants sur les réseaux de nos stations service et directement auprès des consommateurs industriels pour lesquels nous apportons une assistance technique”, souligne Thierry Dumas-Lairolle, administrateur-directeur général de Total Maroc. Et d'ajouter que “c'est la raison pour laquelle nous avons mis en place un processus qui met l'accent sur la dimension client”. L'objectif est de mettre en place un processus intégré dans lequel les besoins et les réclamations des clients sont pris en compte. “Ce qui est important dans une démarche qualité, c'est d'avoir un processus interne d'amélioration continu”, note Dumas-Lairolle. Selon lui, la société doit s'assurer que les demandes des clients sont prises en compte dès leurs formulations. “ La mise en place de cette certification a nécessité un an et demi de travail et la mobilisation des équipes n'était pas toujours aisée”, soutient le DG de Total Maroc. Dès le démarrage du processus, un groupe de projet a été constitué. Mais si le personnel a rapidement saisi l'intérêt de cette démarche qualité, il ne s'est pas rendu compte des contraintes qu'elle impose. C'est le cas pour la description des tâches et l'obligation de rendre compte des non-conformités. “Des normes doivent être appliquées. Et périodiquement, nous procédons à un examen pour relever les incidents par rapport aux normes prises”, souligne le DG de Total Maroc. Et d'ajouter: “Après la certification, la société entame un processus de vérification et d'amélioration continu”. Jusque-là, Total Maroc a investi près de 2 millions de DH dont un million de DH pour les coûts internes. Ce montant correspond au temps consacré à la formation du personnel et également au coût de la mise en place du système d'audit. Ce n'est pas tout. Total Maroc table sur d'autres dépenses pour préserver sa certification. “La qualité a un coût, mais le retour sur investissement est très rapide”, souligne Dumas-Lairolle. Selon lui, la confirmation de la certification sera obtenue d'ici une année puisque c'est la règle.K. M.


. Hausse des touristes des pays du Moyen-Orient et du Golfe Le nombre de touristes en provenance des pays du Moyen-Orient et du Golfe à destination du Maroc a enregistré, durant les neufs premiers mois de l'année en cours, une hausse de 9,1%, en comparaison avec la même période de l'année dernière. Selon des statistiques de la représentation de l'Office national marocain du Tourisme (Onmt) en Arabie saoudite, 27.355 saoudiens ont visité le Maroc durant les neufs premiers mois de l'année 2001, contre 26.323 en 2000, soit une hausse de 3,9%, alors que le nombre des touristes égyptiens a été estimé à 8.174, contre 7.617, soit une hausse de 7,3%. . Education aux droits de l'homme L'étape de la généralisation du programme national de l'éducation aux droits de l'homme a été lancée lundi dernier à Rabat par le Premier ministre Abderrahman Youssoufi. Il a souligné, au cours d'une journée d'information consacrée à la généralisation de ce programme, que l'opération de généralisation concernera les divers établissements de formation de l'enseignement fondamental et secondaire. Abderrahman Youssoufi a annoncé par la même occasion la mise en place dans les prochains jours d'une commission nationale pour l'éducation aux droits de l'homme.
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc