×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Comment rendre les services publics efficaces

Par L'Economiste | Edition N°:3377 Le 06/10/2010 | Partager

. Expérience pilote à Khouribga et à Al Haouz. Lancement d’un appel d’offres pour la réalisation d’un schéma Au sujet des services publics, les motifs d’insatisfaction sont multiples. Tendance négative sur les transports urbains, défaillance de l’éclairage public, services souvent inaccessibles (santé, éducation, routes, etc.)… les lacunes ne manquent pas. Comment faut-il procéder pour améliorer les prestations publiques ? C’est une question sur laquelle le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace se penche aujourd’hui. Une expérience pilote sera ainsi menée à Khouribga et Al Haouz pour élaborer un schéma de cohérence des services publics de ces provinces. L’appel d’offres relatif à la mise en place de ce schéma vient d’être lancé par le ministère. Ce document, dont l’étude devrait prendre 12 mois, aura à fournir les éléments permettant de hiérarchiser l’action des pouvoirs publics en matière d’équipement et de services et d’agir prioritairement sur les centres les plus dynamiques des provinces. «Les territoires ruraux sont en particulier les plus touchés par le déficit en services publics et c’est à leur niveau que le défi doit être relevé», est-il indiqué. Une étude réalisée par la Direction de l’aménagement du territoire sur «les territoires, les services publics de base et le service d’intérêt économique général» démontre, en effet, que la problématique des services publics est étroitement liée à la spécificité du territoire. Aussi, l’aménagement, la qualification et le développement des territoires doivent répondre aux besoins des populations et de l’entreprise en matière d’accessibilité aux services publics. Au niveau des territoires ruraux et périurbains, le constat renvoie à un déficit généralisé au niveau de certaines zones qui cumulent à la fois le retard en équipement, le surplus démographique et les conséquences de la défaillance du tissu productif local.Pour résoudre cette problématique, les pouvoirs publics sont contraints à harmoniser deux grands principes à savoir «l’équité sociale et l’efficacité économique». Le département de tutelle a ainsi adopté la règle suivante: «à chaque territoire, ses besoins sociaux. Et à chaque territoire, ses capacités économiques». Ce qui veut dire que les pouvoirs publics doivent faire en sorte que chaque territoire puisse exprimer ses potentialités. Ils devront donc repenser le redéploiement des services publics de base et les services d’intérêt économique général et revoir les logiques de leur implantation selon une vision globale d’aménagement.Bouchra SABIB

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc